Le blogue du Québec maritime

Escapade au Bas-Saint-Laurent : Un univers de découvertes au musée régional de Rimouski

Je dois d'entrée de jeu vous faire une confidence : c'est la première fois que je mets les pieds au musée régional de Rimouski, et ce, même si j'habite la région du Bas-Saint-Laurent depuis plus de 4 ans. Je le regrette, car j'ai manqué plusieurs rendez-vous avec des expositions forts intéressantes.

Le musée régional de Rimouski est situé dans la première église de pierre de la ville. Érigé en 1823-1824, le bâtiment fut transformé en musée en 1972. Interrogez le préposé à l’accueil qui se fera un plaisir de vous montrer des images d’autrefois pour vous expliquer toute son histoire et les détails de sa restauration. J’ai trouvé cela captivant.

Les expositions

Le hall d'entrée du musée© Sylvio Gauthier

Le musée a pour mission de présenter à ses visiteurs trois dimensions : l'art contemporain, l'histoire et les sciences. Ici, faute d'espace, aucune exposition n'est permanente, et ce, malgré une importante collection dans la réserve du musée. On privilégie donc des vitrines temporaires s'articulant en alternance autour de ces thématiques, pendant environ 3 mois chacune. On y accueille également des expositions itinérantes (comme celle que je visite lors de mon passage : « 1950 : Le Québec de la photojournaliste américaine Lida Moser », prêtée par le musée des Beaux-Arts du Québec) et d'autres sont créées sur place, dont le commissariat est assuré soit par la conservatrice, Ève De Garie-Lamanque, soit par l'archiviste, Nathalie Langelier.

L’autre exposition qui occupe une des trois salles lors de mon passage est consacrée à Riopelle, un artiste multidisciplinaire ayant eu un grand impact sur l'art contemporain québécois. Conçue à partir du bestiaire de Riopelle, elle a été montée par la conservatrice du musée. Assurant le commissariat, elle a ainsi pu puiser dans la collection complète du bestiaire, pour ainsi présenter son interprétation de ces œuvres de Riopelle tournant autour de l’imagerie animalière.

Les activités

Pas toujours évident d'initier (et d’emmener) la marmaille au musée, je vous le concède, mais le musée régional de Rimouski travaille à rendre les sujets de l'art contemporain, de l'histoire et des sciences plus accessibles et plus interactifs. En parallèle avec les expositions, des activités familiales ayant généralement lieu le week-end sont proposées. Il faut réserver, alors consultez la programmation dès que vous saurez à quel moment vous visiterez Rimouski!

Pour vous donner un exemple d’activité, les visiteurs de l'exposition Riopelle étaient invités à contribuer à une fresque collective. L’œuvre finale, très colorée, a d’ailleurs été présentée à la population lors d’un marché public.

Les activités spéciales

Le musée régional est situé au centre-ville de Rimouski© Sylvio Gauthier

Question de rendre le musée accessible à la population de Rimouski et à ses visiteurs, le musée organise également des soirées qui se veulent en quelque sorte des portes ouvertes. Il y a d’abord la « Grande Veillée d’été », où plusieurs activités ont lieu en soirée jusqu’à 23 h. L’accès au musée est alors gratuit. On peut également participer à une programmation complémentaire, les « Brunantes du Musée », qui s’élabore autour d’événements thématiques et régionaux. Cela peut se traduire par des concerts, des lancements, des visites guidées, des conférences, etc. Certaines de ces activités, qui ont lieu les jeudis de septembre à juin, sont gratuites.

Lors de votre passage à Rimouski, pourquoi ne pas consacrer quelques heures à la découverte de l’histoire, de l’art ou des sciences? Vous pourriez être étonnés des trouvailles à y faire.

Consultez la liste des expositions en cours et à venir ainsi que la programmation des activités pour planifier votre visite.

Auteur Tanya Paquet

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire