Le blogue du Québec maritime

L’hiver à Pohénégamook Santé Plein Air
  • Pour des vacances hivernales mémorables
    Pohénégamook Santé Plein Air

L’hiver à Pohénégamook Santé Plein Air

En plein cœur du Témiscouata, dans la région du Bas-Saint-Laurent, se trouve un magnifique lac, le lac Pohénégamook. C’est dans ce superbe cadre naturel que le centre de villégiature Pohénégamook Santé Plein Air vous invite à passer des vacances hivernales mémorables, taillées sur mesure selon vos goûts, que vous soyez en couple, en famille ou entre amis.

Le secteur est très fréquenté par le cerf de Virginie© Pohénégamook Santé Plein Air

L’endroit a de quoi plaire à tous, mais les amateurs de plein air y trouveront particulièrement leur compte! D’abord, les incontournables : 28,5 km de pistes de ski de fond et 10,6 km de sentiers de raquette où vous pourrez vous dépenser à fond ou faire des randonnées à votre rythme en contemplant les magnifiques points de vue. Sachez que le secteur est très fréquenté par le cerf de Virginie. Ouvrez l’œil : vous en observerez fort probablement lors de vos randonnées, ou encore aux abords du lac.

Bien sûr, le lac est mis à profit une fois qu’il est gelé et sécuritaire, et que le vent est de la partie. Vous avez alors la possibilité d’y apprendre les rudiments de la voile à ski ou du cerf-volant de traction et d’utiliser le vent pour vous déplacer. Les animateurs chevronnés vous donnent les trucs et conseils afin de maîtriser rapidement la technique, puis de vivre une sensation enivrante de liberté et de plaisir au gré des éléments. 

Vous avez probablement déjà vu des photos récentes ou d’époque illustrant l’activité millénaire qu’est la pêche sur glace, appelée également « pêche blanche ». Voici votre chance de tenter vous-même l’expérience sur le vaste lac. Un guide vous accompagne tout au long des différentes étapes du processus : préparation du matériel, perçage d’un trou dans la glace, et, avec un peu de chance, prise d’un poisson (principalement de la truite mouchetée et du pointu). 

L’hiver est également le moment parfait pour retrouver son cœur d’enfant. Et le moyen idéal pour le faire est sans contredit la glissade. Prenez place sur une chambre à air et élancez-vous sur les glissades tracées qui vous amènent jusqu’au bord du lac. Fous rires et sourires garantis pour tous, petits et grands. Dans la même veine, chaussez vos patins et amusez-vous durant des heures sur la patinoire située juste à côté du centre d’accueil.

Plusieurs offres d'hébergement vous sont offerts© Pohénégamook Santé Plein Air

Les motoneigistes seront heureux d’apprendre que le centre de villégiature se trouve tout près du sentier de motoneige Trans-Québec 35, donc est facile d’accès. D’ailleurs, un forfait spécial est proposé aux motoneigistes, incluant le souper, l’hébergement et le petit-déjeuner.

Plusieurs autres forfaits hivernaux sont également offerts, et vous pouvez les adapter à vos besoins et attentes en choisissant parmi diverses options d’hébergement, notamment en auberge, en maison champêtre, ou encore dans grand chalet, un chalet en bois rond ou un mini-chalet. Les délicieux repas mettant en valeur les mets québécois et canadiens sont servis dans un cadre chaleureux, propice aux échanges et récits de vos exploits et péripéties en plein air de la journée ainsi qu’à l’élaboration de projets pour le lendemain.

Pour relaxer au maximum, profitez du sauna nordique! Détendez-vous dans le bâtiment chauffé au moyen d’un poêle à bois pour activer la sudation, puis allez faire un saut dans l’eau glacée du lac. Vous verrez : c’est aussi thérapeutique qu’agréable.

Il y aurait tant à ajouter sur les activités du centre de villégiature Pohénégamook Santé Plein Air, mais le meilleur moyen de faire le tour de la question, c’est d’aller y séjourner vous-même!

Auteur Jean-Pascal Côté

Traducteur agréé et grand amateur de plein air, Jean-Pascal travaille comme rédacteur et traducteur pigiste à partir de son Bas-Saint-Laurent natal. Il s’évade régulièrement en vélo de route, de cyclotourisme et de cyclocross, en ski dans les montagnes de la région ou de l'ouest du pays, ou encore en kayak de mer sur le fleuve Saint-Laurent. Il entretient constamment mille et un projets de voyage. Il tient également un blogue portant sur ses escapades en cyclotourisme qu’il alimente sur une base, de son propre aveu, très irrégulière.

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire