L’ornithologie en Côte-Nord

| 5 jours |720 km | de Tadoussac à Baie-Johan-Beetz

Nombre d'espèces : 358
Nombre d'espèces globalement menacées : 7
Nombre d'espèces éteintes : 2
Nombre d'espèces introduites : 4

*Source : Avibase – La base ornithologique mondiale

Espèce en vedette
Le Macareux moine est surnommé « perroquet de mer » à cause de son bec coloré. Sur la Côte-Nord, le golfe du Saint-Laurent offre les conditions idéales pour sa nidification. On le retrouve entre autres dans la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan, où il vole littéralement la vedette!

La Côte-Nord (Manicouagan et Duplessis) abrite des centaines d’espèces d’oiseaux. Voici quelques lieux d’observation parmi les plus reconnus :
 

Itinéraire

Tadoussac

1

Dunes de Tadoussac

À Tadoussac, prenez la rue des Pionniers en direction de la Maison des Dunes. Surplombant de 60 mètres l’estuaire du Saint-Laurent, les dunes de Tadoussac forment un lieu d’observation et d’interprétation unique. C’est l’un des rares sites situés sur la route de migration de la nyctale de Tengmalm, un rapace peu connu. On peut également participer à une activité nocturne de capture et de baguage de la petite nyctale et de la nyctale de Tengmalm.
  

200 kmTadoussac à Baie-Comeau

2

Marais salé de Longue-Rive

Sur la route 138, on trouve le 2e plus grand marais salé du Québec. Profitez des galeries surélevées pour observer divers oiseaux migrateurs, dont la bernache du Canada, la bernache cravant, la grande oie des neiges et plusieurs espèces de canards. Aire protégée, on peut y voir certains oiseaux menacés tels le bruant à queue aiguë, le faucon pèlerin et le hibou des marais.
 

Pointe-aux-Outardes 

Près de Chute-aux-Outardes, sur la route 138, empruntez le chemin Principal pour vous rendre à Pointe-aux-Outardes, en bordure du Saint-Laurent. Ce secteur est réputé internationalement pour l’observation de plus de 200 espèces d’oiseaux marins, dont plusieurs sont menacées. Parmi les espèces rares, on observe entre autres l’aigle royal, le labbe pomarin, le moucherolle phébi, le bruant des plaines, l’oriole de Baltimore et la grue du Canada.

230 kmBaie-Comeau à Sept-Îles

3

Pointe-des-Monts 

Quelques kilomètres à l’est de Godbout, sur la route 138, prenez le chemin du Vieux-Phare en direction du Saint-Laurent. Tout au bout, à Pointe-des-Monts, vous aurez la chance d’assister aux plongeons spectaculaires de l’aigle-pêcheur et du fou de Bassan. On y trouve aussi des tourterelles tristes et des eiders à duvet.
 

Sept-Îles

4

Île du Corossol (Archipel des Sept-Îles) 

À partir du port situé au parc du Vieux-Quai à Sept-Îles, profitez d’une excursion en bateau ou en kayak de mer pour naviguer autour de l’île du Corossol. Ce refuge d’oiseaux migrateurs se classe au premier rang sur la Côte-Nord pour ce qui est de la diversité et de l’abondance des espèces. On y observe en effet plusieurs oiseaux marins, dont les petits pingouins, les guillemots à miroir et les marmettes.
 

Variante

Île d’Anticosti 

On accède à Anticosti par avion au départ de Montréal, Québec, Mont-Joli, Baie-Comeau, Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre ou, encore, grâce au bateau N.M. Bella Desgagnés à partir de Rimouski ou de Havre-Saint-Pierre. Sur l’île, on trouve quelque 200 espèces d’oiseaux, dont la plus grande concentration de pygargues à tête blanche au Québec, avec 40% des nids actifs répertoriés.

290 kmSept-Îles à Baie-Johan-Beetz

5

Réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan 

À partir de Havre-Saint-Pierre, de Mingan ou de Longue-Pointe-de-Mingan, prenez part à une excursion en direction des îles de l’archipel. On y trouve quelque 45 000 couples d’oiseaux marins, dont le célèbre macareux moine, l’eider à duvet, la macreuse et la harelde kakawi. Les macareux nichent sur l’île de la Maison, l’île à Calculot des Betchouanes et l’île aux Perroquets. En plus des oiseaux marins, vous pourrez observer plusieurs oiseaux forestiers tels les parulines, les bruants et quelques espèces de rapaces.

 

Marais Johan-Beetz

Sur la route 138, à l’embouchure du lac Salé, le marais Johan-Beetz abrite notamment le butor d’Amérique, la sarcelle à ailes vertes, le garrot à œil d’or, le balbuzard pêcheur et le faucon émerillon. On y observe également plusieurs espèces de canards et près de 40 espèces de passereaux.