Le blogue du Québec maritime

La Saint-Jean-Baptiste, fête nationale des Québécois!
  • Fête nationale du Québec

La Saint-Jean-Baptiste, fête nationale des Québécois!

Fête nationale du Québec

Le 24 juin aura lieu la Fête nationale des Québécois, autrefois appelée la Saint-Jean-Baptiste. Cette journée de congé qui marque le début de l’été est l’occasion de se rassembler en famille ou entre amis afin de festoyer. Des célébrations officielles sont d’ailleurs organisées un peu partout dans la province. Au programme : musique, danse, décorations, feux de joie, et bien plus!

Mais que signifie exactement cette fête? Je vous fais découvrir ici ses origines, ainsi que les traditions qui y sont rattachées!

 

Un peu d’histoire

Afin de retracer les origines de la Fête nationale du Québec, on doit remonter au temps où les païens célébraient le solstice d’été. On y allumait alors un grand feu de joie afin de symboliser la lumière. Plus tard, en Europe, cette fête a été associée à Jean, surnommé « le baptiste » dans la religion catholique.

Plus près de notre époque, c’est le journaliste Ludger Duvernay qui a eu l’idée de faire revivre cette lointaine tradition. Il organise donc, en 1834, un grand banquet où sont conviées une soixantaine de personnes. Encouragés par les journaux à fêter la Saint-Jean-Baptiste dans leur village, les gens participent en grand nombre dès l’année suivante. Les festivités furent cependant suspendues pour une période de 5 ans lors de la rébellion des Patriotes qui a débuté en 1837. C’est suite à cet événement que furent fondées les Sociétés Saint-Jean-Baptiste, nées de l’union des Canadiens français voulant éviter l’assimilation.

FeteSaintJean_ancienne

La traditionnelle parade de la Saint-Jean

L’année 1843 marque le retour des célébrations entourant la Fête nationale et c’est aussi lors de cette édition que s’est déroulé le premier défilé à grand déploiement. Quelques années plus tard, en 1874, le défilé de Montréal célèbre le 40e anniversaire de la fête avec la présence d’une douzaine de chars allégoriques, de plus de 30 corps de musique et de quelque 10 000 figurants!

Au début du 20e siècle, la fête de la Saint-Jean était surtout célébrée à Montréal et à Québec, mais elle a rapidement été adoptée par plusieurs régions de la province. Ce n’est cependant qu’en 1925 qu’elle est devenue une fête officielle et fut déclarée légalement comme étant un congé férié. C’est également à partir de cette année que débutèrent les défilés dans plusieurs villes. Évidemment, comme le Québec était particulièrement religieux à cette époque, le petit Saint-Jean-Baptiste aux cheveux blonds et bouclés, était la vedette des festivités, et surtout des défilés.

En 1948, la Fédération des Sociétés Saint-Jean-Baptiste fait adopter le fleurdelisé comme drapeau officiel du Québec et, rapidement, il devient le symbole de l’appartenance à la province. Les festivités prendront de plus en plus d’importance au cours des années 50, rassemblant des foules impressionnantes.

Les années 60 et 70 marquèrent un tournant dans les célébrations de la Saint-Jean, alors que l’aspect religieux est graduellement remplacé par des représentations culturelles et artistiques. Notons entre autres la célèbre chanson « Gens du pays », lancée par Gilles Vigneault en 1975 et le grand spectacle « 1 fois 5 », présenté à Québec et à Montréal en 1976. C’est finalement en 1977 que le premier ministre René Lévesque proclame le 24 juin jour de la Fête nationale du Québec!

 

Des traditions encore présentes

La Fête nationale des Québécois regroupe depuis son tout début une foule de rituels. Si certains ont disparu avec le temps, plusieurs en font encore partie. En voici quelques-uns :

  • feu de joieLes feux de joie : La Saint-Jean étant depuis toujours une fête de la lumière, celle-ci a fait partie des célébrations de toutes sortes de manières à travers le temps. De nos jours, des feux de joie sont allumés un peu partout au Québec, symbolisant le partage et la solidarité à travers la province.
  • La volée de cloches : Servant autrefois d’instrument de communication pour rassembler la population, les cloches sonnent encore dans certaines villes le matin du 24 juin, afin d’inviter les gens à participer aux réjouissances.
  • La grande tablée : Les Québécois aiment se retrouver en famille ou entre amis autour d’une table. La première Fête nationale a été célébrée lors d’un banquet et, encore aujourd’hui, des tablées sont organisées dans plusieurs quartiers afin de manger et d’échanger entre voisins.
  • Le pavoisement : Les festivités québécoises ont toujours été accompagnées de multiples décorations, des guirlandes aux banderoles en passant par les drapeaux. Cette tradition se poursuit encore aujourd’hui, mais aux couleurs officielles de la Fête, soit le bleu et le blanc!
  • GéantsLes géants : Cette tradition européenne remonte au 13e siècle, mais gagnera rapidement l’Amérique. Les géants modernes représentent des personnages historiques ou légendaires, ainsi que des figures contemporaines illustrant divers aspects de l’identité québécoise. Ils furent intégrés au défilé de la Fête nationale de Montréal en 2007. Aux 5 premiers (Ludger Duvernay, René Lévesque, Marie Moisson, Samuel de Champlain et le Grand Esprit des Nations) s’ajouteront chaque année de nouveaux géants. Ils sont plus d’une vingtaine aujourd’hui!

 

Quelques chiffres

La Fête nationale du Québec, c’est :

  • 750 projets dans l’ensemble de la province
  • 1050 spectacles de toutes sortes
  • 700 jeux pour toute la famille
  • 360 feux de joie
  • 100 défilés

 

 Bonne fête nationale à tous les amoureux du Québec!

Source : www.fetenationale.qc.ca

Catégories Un peu de tout

Auteur Anne-Josée Pineau

Native du Bas-Saint-Laurent, Anne-Josée Pineau est une amoureuse de son coin de pays et elle ne se fait pas prier pour le faire découvrir aux autres. Jamais bien loin du bord de mer, elle est fascinée par les phares et pourrait bien se nourrir uniquement de fruits de mer! Sur le blogue du Québec maritime, elle aime vous présenter les attraits les plus originaux de nos régions, vous faire saliver en parlant des saveurs locales et vous intriguer en vous révélant quelques beautés cachées de notre territoire. Bref, elle souhaite vous donner une foule d’idées pour que vos vacances soient inoubliables!

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire