Le blogue du Québec maritime

Saviez-vous que le rocher Percé a déjà eu plus d’un trou?
  • Rocher Percé
    Pietro Canali

Saviez-vous que le rocher Percé a déjà eu plus d’un trou?

Aujourd’hui presqu’île, autrefois partie intégrante de la côte, le rocher Percé en Gaspésie impressionne par ses dimensions – quelque 450 m de long, 90 m de large et 85 m de haut – et fascine par son trou en forme d’arche creusé par la mer dans le calcaire.

Rocher Percé d'autrefois - Gravure de Hervey Smith

Rocher Percé d’autrefois – Gravure de Hervey Smith

Mais son aspect s’est grandement transformé au fil du temps. En fait, il aurait déjà eu quatre arches, et il en aurait compté trois à l’arrivée de Jacques Cartier, selon les récits laissés par celui-ci. Chose certaine, une seule, d’une largeur de 30 mètres, subsiste aujourd’hui, puisque l’avant-dernière s’écroula le 17 juin 1845, vaincue par l’érosion. Il ne reste donc que le pilier à l’extrémité est du rocher, appelé l’Obélisque.

Malmené par le vent et la mer, et en raison de la réduction de la durée et de la densité de la glace qui en protège le bas contre l’assaut des vagues lors des tempêtes hivernales, le rocher Percé perd une grande quantité de roche d’année en année. Selon les estimations d’experts, l’arche actuelle disparaîtra dans environ 400 ans.

Qu’attendez-vous pour venir voir de vos yeux ce phénomène plus grand que nature!

Catégories Quoi faire

Auteur Jean-Pascal Côté

Traducteur agréé et grand amateur de plein air, Jean-Pascal travaille comme rédacteur et traducteur pigiste à partir de son Bas-Saint-Laurent natal. Il s’évade régulièrement en vélo de route, de cyclotourisme et de cyclocross, en ski dans les montagnes de la région ou de l'ouest du pays, ou encore en kayak de mer sur le fleuve Saint-Laurent. Il entretient constamment mille et un projets de voyage. Il tient également un blogue portant sur ses escapades en cyclotourisme qu’il alimente sur une base, de son propre aveu, très irrégulière.

Laisser un commentaire
*

(3) commentaires

Lydia Ross

Love this!!! Was born in Murdochville and moved from there in 1966, when I was almost 10 years old. I do not know if this has any bearing on things but when I was pregnant with our daughter we travelled the Gaspe coast. She now teaches for ESSB in Metis Beach School.

lamacaza

je reviendrai. ......

Tanya

That's so great Lydia! So I guess you have a special connection with the Gaspe Peninsula! Tanya Le Québec maritime