La tournée des parcs nationaux

| 12 jours |2020 km + 2 h 20 de traversée | de Tadoussac à Squatec

Tantôt en montagne ou en forêt, tantôt maritimes, les parcs nationaux des régions du Québec maritime se découvrent à travers de nombreuses activités guidées ou autonomes et dans des lieux d’interprétation dynamiques tout aussi bien que par la randonnée pédestre, le vélo, le kayak de mer, le canot, les excursions en mer et bien d’autres. La majorité de nos parcs nationaux disposent de sites de camping, de chalets, de refuges ou même d’un établissement hôtelier 4 étoiles. Ils offrent tous des services et des infrastructures reconnus pour leur qualité, vous garantissant un séjour des plus agréables.

Nous vous suggérons ici un circuit découverte de 12 jours, mais les activités y sont si nombreuses que les amants de la nature voudront allonger le plaisir dans chacun de ces parcs. À vous de voir!

Itinéraire

Tadoussac

1-2

Parc national du Fjord-du-Saguenay

Le parc national du Fjord-du-Saguenay a gardé en mémoire le passage des glaciers et vous offre depuis ce jour des paysages uniques et grandioses à découvrir en randonnée pédestre et en vélo. Le kayak de mer vous permettra quant à lui de découvrir le fjord dans toute sa splendeur. Ce dernier est bordé par une flore riche qui abrite, en plus d’une faune variée, une vie ornithologique exceptionnelle dominée par la présence du faucon pèlerin, emblème du parc. Le guide-naturaliste vous fera découvrir le parc et ses secrets sous forme d’animations théâtrales, de randonnées guidées ou bien de causeries. Il vous est même possible de prolonger cette expérience en camping ou en chalets pour la nuit.

Parc marin du Saguenay – Saint-Laurent

Le parc marin du Saguenay – Saint-Laurent est le seul parc au Québec à présenter un milieu uniquement marin, et ce, sur 1245 km². Une excursion en mer vous permettra de rencontrer différentes espèces de mammifères marins, dont le seul troupeau de bélugas au sud des régions arctiques et subarctiques, le rorqual à bosse et le rorqual bleu, le plus grand animal au monde. En certains endroits, on peut même les observer directement du rivage! Le réseau de découverte du parc marin du Saguenay – Saint-Laurent répertorie plusieurs sites d’interprétation et d’observation, comme le Centre de découverte du milieu marin et le Centre d’interprétation et d’observation de Cap-de-Bon-Désir

645 kmTadoussac à Havre-Saint-Pierre

3-4

Si vous avez le temps et que vous ne souhaitez pas faire autant de route dans une même journée, vous devriez ajouter à votre itinéraire quelques-uns des arrêts suggérés sur la route des Baleines. Dans tous les cas, vous verrez votre long trajet récompensé en arrivant à Longue-Pointe-de-Mingan ou à Havre-Saint-Pierre tellement les paysages sont uniques et surprenants.

Réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan

Cet endroit vous étonnera à coup sûr par sa trentaine d’îles calcaires et ses milliers d’îles et îlots granitiques sculptés par la mer. Une randonnée pédestre sur l’île Niapiskau ou sur l’île Nue de Mingan, par exemple, vous permettra d’observer une faune riche, dont le célèbre macareux moine au bec coloré (aussi appelé perroquet des mers) qui apportera une touche d’exotisme au tableau. Grâce aux guides-interprètes sur place, vous pourrez vous instruire tant sur les aspects naturels du parc (la faune, la flore et la géologie) que sur ses aspects culturels (l’histoire et les phares). Les eaux de l’archipel vous offrent de nombreuses possibilités d’activités : excursion en mer, plongée et kayak de mer. Le soir venu, installez-vous pour une nuit insolite et insulaire dans une tente oTENTik.

VARIANTE

Parc national d’Anticosti

Accessible par bateau depuis Sept-Îles et Rimouski, par navette maritime à partir de Rivière-au-Tonnerre ou par avion depuis plusieurs localités du Québec, Anticosti est une île où vous avez plus de chance de rencontrer un cerf de Virginie qu’un habitant de l’endroit! Au nombre de 166 000 pour 300 humains, les cerfs pourront peut-être se présenter à vous lors d’une randonnée pédestre à la chute Vauréal ou à la Baie-Sainte-Claire. Cette île sauvage vous charmera par ses falaises blanches, ses canyons vertigineux et ses grottes bordant la mer avant que vous ne décidiez de séjourner dans un chalet en bordure de mer, ou encore dans un phare.

Sainte-Anne-des-Monts

6

Parc national de la Gaspésie

Site incontournable de la randonnée pédestre, le parc national de la Gaspésie se caractérise par ses 25 sommets de plus de 1000 mètres, dont les monts Chic-Chocs et McGerrigle, faisant partie des plus hauts du Québec. On dit même qu’on y voit là une « mer de montagnes ». Ces hauteurs abritent une importante densité d’orignaux et la seule population de caribous au sud du Saint-Laurent, dans la forêt ou la toundra alpine. Les randonnées proposées vous mèneront du mont Jacques-Cartier au mont Albert en passant par le lac Cascapédia où vous pourrez pratiquer le canot et le kayak et vous laisser tenter par une leçon de surf debout à pagaie. Dirigez-vous à la tombée de la nuit vers le centre de découvertes, où des soirées animées vous sont proposées avant d’aller vous reposer dans les nombreux hébergements présents sur le site, dont le réputé Gîte du Mont-Albert, une auberge 4 étoiles avec vue sur les montagnes.

240 kmSainte-Anne-des-Monts à Gaspé

7

Parc national Forillon

Bordé par le golfe du Saint-Laurent et la baie de Gaspé, ce parc situé à la pointe de la Gaspésie vous émerveillera par sa richesse florale dans la forêt boréale. Ses airs de bout du monde sont enrichis par la présence des milliers d’oiseaux marins qui peuplent ses falaises. Observez-les lors d’une randonnée pédestre. Que ce soit du rivage ou lors d’une plongée, vous côtoierez les colonies de phoques qui cohabitent avec les baleines, visibles lors des croisières d’observation et même parfois de la rive! Vous pouvez aussi vous laisser tenter par une visite du côté du secteur de Grande-Grave, afin d’en apprendre davantage sur l’histoire de la région au début du 20e siècle. La nuit tombée, quelques options de camping s’offrent à vous, dont les tentes oTENTik, une formule prêt-à-camper.

75 kmGaspé à Percé

8

Parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé

Situé à Percé, le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé regorge de trésors naturels et historiques. Lors d’une excursion en mer, faites le tour du rocher Percé, forgé par le temps et la mer, véritable emblème de la Gaspésie. Découvrez également l’île Bonaventure et ses falaises, semblables à celles d’Écosse ou d’Irlande. Celle-ci accueille pas moins de 250 000 oiseaux migrateurs de 11 espèces différentes. En empruntant un des quatre sentiers de randonnée, vous rejoindrez notamment la colonie de fous de Bassan la plus accessible au monde, comptant quelque 116 000 oiseaux. L’île présente également un patrimoine bâti reflétant l’importance de la pêche aux 18e et 19e siècles. Sur le continent, des soirées présentant les richesses du parc sous forme de spectacle sont également au programme. Informez-vous pour connaître les horaires!

210 kmPercé à Nouvelle

9

Parc national de Miguasha

Ce parc vous convie à un incroyable bond dans le temps pour retourner quelque 380 millions d’années dans le passé. Listé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour la qualité de conservation de ses fossiles, le parc vous propose une exposition permanente et vous invite à emprunter les sentiers de randonnée avec ou sans accompagnateur. Le sentier « L’évolution de la vie » vous mènera jusqu’à la falaise fossilifère et vous permettra d’admirer les panoramas tout en vous instruisant. N’oubliez pas de rendre visite au seul Elpistostege Watsoni complet au monde, un fossile accessible depuis 2014 qui représente l’émergence des vertébrés terrestres à partir des poissons. On le surnomme d’ailleurs affectueusement Elpi! Du côté du musée, l’exposition « De l’eau à la terre » vous renseigne sur les différentes espèces fossiles et vous présente des spécimens qui font la renommée du site. 

235 kmNouvelle à Rimouski

10-11

Lieu historique national de la Bataille-de-la-Ristigouche

Cette partie de la baie des Chaleurs a été témoin, le 8 juillet 1760, de la dernière bataille navale entre la France et la Grande-Bretagne pour la possession de l’Amérique du Nord. Ce « lieu historique » submergé sous les eaux de la baie des Chaleurs est constitué des épaves des navires du convoi qui y ont sombré durant cette bataille. Se dresse aujourd’hui, tout près de cet endroit, un centre d’interprétation mettant en valeur les vestiges recueillis sur la frégate Le Machault, envoyée par les Français pour empêcher l’invasion anglaise. Vous y trouverez donc trois expositions traitant de l’événement, avec des reconstitutions grandeur réelle, un modèle réduit de la frégate et une chronologie vous expliquant le contexte historique de l’époque.

Parc national du Bic

Laissez-vous porter par la variété de paysages qu’offre le parc national du Bic avec ses caps, ses baies, ses îles et ses montagnes à travers ses sentiers pédestres (25 km) et ses pistes cyclables (15 km). Au sommet du pic Champlain se mêleront sous vos yeux mer, forêt, îles et l’immensité du Saint-Laurent. Observez la faune (phoques et oiseaux migrateurs) et la flore lors d’une visite accompagnée ou autonome. Marqué par la présence des Micmacs, ce parc vous invite à retracer son histoire naturelle et culturelle à travers différentes activités offertes telles que les animations théâtrales et thématiques sur la nature ou bien des soirées-causeries. Une balade en kayak de mer vous permettra d’admirer le relief, ainsi que la faune marine et ailée. La nuit tombée, vous aimerez y passer la nuit en camping, en tente Huttopia (une formule prêt-à-camper) ou encore dans une yourte.

85 kmRimouski à Squatec

12

Parc national du Lac-Témiscouata

Le plus récent des parcs nationaux des régions du Québec maritime vous invite à découvrir son territoire composé de lacs et de montagnes. Partez à la découverte du lac Témiscouata, long d’environ 40 km, en empruntant l’un des 6 sentiers de randonnée pédestre, l’une des pistes cyclables ou encore un canot ou un kayak. Le pygargue à tête blanche, rapace emblème du parc, le cerf de Virginie et les autres « habitants » des lieux vous attendent lors des randonnées guidées d’observation de la faune. Pour découvrir les liens particuliers entre la nature et les hommes du territoire, faites un tour du côté du jardin des Mémoires. Riche de ses 62 sites archéologiques, le parc vous offre aussi la possibilité d’expérimenter les fouilles ou les jeux de rôles. En soirée, partez à l’écoute des chauves-souris en compagnie du guide-naturaliste avant d’assister au coucher du soleil à bord d’un rabaska (grand canot Malécite) sur le lac Touladi, puis laissez-vous porter par les contes et légendes de cette région au riche passé. C’est également le lieu parfait pour vous laisser tenter par le canot-camping.