Le blogue du Québec maritime

10 choses que vous ne savez (probablement) pas des baleines
  • Mathieu Dupuis

10 choses que vous ne savez (probablement) pas des baleines

Elles passent la majeure partie de leur vie sous la surface, elles sont blanches, mouchetées, grises, bleues, ou noires, ont des dents ou des fanons... La diversité des baleines n’a pas fini de vous étonner! Voici dix choses amusantes à découvrir sur les cétacés.

1. Même si elles vivent exclusivement dans l’eau, les baleines sont des mammifères, pas des poissons!

Les baleines ont une peau semblable à la nôtre et non composée d’écailles. Certaines espèces ont même quelques poils! Leur sang est chaud, contrairement à celui de la plupart des espèces de poissons. Pour remplir et vider leurs poumons, elles doivent revenir à la surface. Leur mouvement de queue se fait de haut en bas et non pas de façon latérale. À noter que le requin, même le requin-baleine, ne fait pas partie de la famille des cétacés.

2. Durant les premiers mois de leur vie, les baleines boivent du lait

Comme tout mammifère, les baleines femelles allaitent leurs petits avant qu’ils ne mangent de la nourriture solide. Leurs deux mamelles, dissimulées dans deux petites fentes, sont situées de chaque côté de la fente génitale, près du pédoncule de la queue. Le lait contient, selon les espèces, de 13 à 53 % de gras et permet au petit de prendre rapidement du poids.

3. Les baleines avalent tout rond leurs proies

Oui, oui! Même les épaulards, capables de manger d’autres baleines, ne mastiquent pas. Qu’elles aient des fanons ou des dents, leur système digestif s’occupe de désagréger la nourriture. À quoi servent les dents, alors? À attraper les proies, à communiquer tactilement (difficile de toucher l’autre sans mains), à combattre, ou encore… tout simplement à rien! Certaines baleines n’ayant plus de dents ont été observées bien en chair.

4. Les baleines ne boivent pas d’eau

Même si elles vivent dans l’eau, les baleines ne boivent pas. Elles s’hydratent grâce aux proies qu’elles consomment, en métabolisant l’eau qu’elles contiennent. Ainsi, les cétacés n’ont pas besoin de boire l’eau salée qui les entoure, mais il peut tout de même arriver qu’ils en ingèrent.

5. Les baleines ne peuvent pas respirer par la bouche

Contrairement au nôtre, le système respiratoire des baleines n’est pas lié au système digestif. Ainsi, une baleine ne peut pas respirer par la bouche, mais bien seulement par son ou ses évents, situés sur le dessus de sa tête.

6. Les baleines ne dorment qu’à moitié

La respiration est un acte volontaire chez les baleines. Elles doivent donc maintenir un état de conscience suffisant pour remonter respirer à la surface et ainsi éviter de se noyer. Si vous voyez une baleine flotter en surface, un comportement rappelant un billot de bois qui flotte, vous assistez probablement à une séance de repos. Cette technique est appelée « billotage ».

7. Toutes les baleines qui visitent le Saint-Laurent migrent pour l’hiver

En effet, même le béluga, qui vit dans le fleuve à l’année, changera d’habitat pour l’hiver, en se dirigeant un peu plus vers le golfe. Où vont les autres espèces? Certaines prennent le large. D’autres, comme les rorquals à bosse, se dirigent vers les Caraïbes. Mais les patrons de migration sont encore peu connus. Difficile de suivre sur des milliers de kilomètres les mouvements des baleines!

8. On peut connaître l’âge des baleines par leur cire d’oreille

Contrairement aux humains qui nettoient la cire qui recouvre leur canal auditif externe, les baleines gardent leur cérumen coincé dans leur oreille toute leur vie. La cire se dépose par succession et, tous les six mois environ, une nouvelle couche recouvre la précédente. Pour les chercheurs, ces lamelles superposées peuvent être lues comme les anneaux de croissance des arbres. Elles permettent de déterminer l’âge de la baleine, mais aussi de connaître son état de santé et la qualité de son environnement à n’importe quel moment de sa vie.

9. Plusieurs espèces développent des relations à long terme

Chez les baleines à dents, l’organisation sociale est très importante. Les baleines forment de petites sociétés. Chez les bélugas, par exemple, les mâles seront observés avec les mêmes compagnons durant de nombreuses années, à chaque rencontre. Les épaulards mâles resteront avec leur mère toute leur vie. Chez les cachalots, des clans se forment. Et chez les baleines à fanon? L’organisation sociale semble moins importante au quotidien, mais il arrive de retrouver deux femelles rorquals à bosse ensemble, année après année, durant la période estivale.

10. Les baleines jouent un rôle essentiel pour la santé de la planète

Dans la chaîne alimentaire, les baleines constituent des proies pour certaines espèces, mais sont surtout des prédatrices. Après s’être nourries, les baleines défèquent et leurs excréments servent d’engrais au phytoplancton, duquel se nourrit le plancton, qui nourrit les poissons qui attireront des baleines qui défèqueront, ce qui favorisera la floraison de phytoplancton, et ainsi de suite… Et à la fin de sa vie, la baleine coulera au fond de l’eau, où une communauté d’organismes détritivores s’en alimentera. Un véritable écosystème peut alors se développer sur la carcasse, pour une durée avoisinant parfois les 100 ans!

Il y aurait encore une foule de choses à apprendre sur ces merveilleux mammifères marins! Pour poursuivre vos recherches, rendez-vous au Centre d'interprétation des mammifères marins (CIMM) à la Station exploratoire du Saint-Laurent, à la Station de recherche des îles Mingan (MICS) ou au Musée du squelette!

Auteur Marie-Ève Muller

Marie-Ève Muller s’occupe des communications du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), un organisme sans but lucratif voué à la recherche scientifique sur les baleines du Saint-Laurent et à l’éducation pour la conservation du milieu marin.

Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques et des observateurs.

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire