Le blogue du Québec maritime

Entre Vents et Marées : explorer les Îles de la Madeleine… à pied!
  • Mathieu Dupuis

Entre Vents et Marées : explorer les Îles de la Madeleine… à pied!

Suivez le guide!

À l’ère de l’instantané et de la vitesse, s’il est un lieu qui résiste à la tendance, c’est bel et bien l’archipel des Îles de la Madeleine. C’est comme si l’eau, omniprésente, tempérait les ardeurs et invitait à véritablement ra-len-tir. Et quoi de mieux que la marche pour changer de rythme, se recentrer et mieux admirer les paysages fabuleux qu’offre la région? De plages infinies en délicates buttes, de falaises rougeoyantes en ports grouillant de vie, venez avec moi à la découverte des sentiers Entre Vents et Marées, le désormais célèbre « Compostelle des Îles ».

Un survol de ce qui vous attend

Le sentier pédestre, d’une longueur totale de 230 km, se découpe en 13 étapes, toutes plus jolies les unes que les autres. La période conseillée pour y marcher se situe entre le 15 mai et le 15 octobre. Les circuits vont de 9 à 28 km (il existe des variantes avec des possibilités de détours ou de raccourcis) :

  • ÉTAPE 1 - Baie de Plaisance (27,1 km)
  • ÉTAPE 2 - Bout du Banc (28,4 km)
  • ÉTAPE 3 - Bassin (16,7 km)
  • ÉTAPE 4 - La Martinique (21 km)
  • ÉTAPE 5 - Les Caps (16,5 km)
  • ÉTAPE 6 - Dune du Nord (19,4 km)
  • ÉTAPE 7 - Grosse-Île (20 km)
  • ÉTAPE 8 - Old Harry (10,2 km)
  • ÉTAPE 9 - Grande-Entrée (16,1 km)
  • ÉTAPE 10 - Dune-du-Sud (11,9 km)
  • ÉTAPE 11 - Havre-aux-Maisons (18,3 km)
  • ÉTAPE 12 - Île centrale (18,7 km)
  • ÉTAPE 13 - Île d'Entrée (9,1 km)

Chaque tracé fait l’objet d’une description rigoureuse illustrée d’une carte. Afin de soutenir les bénévoles passionnés qui œuvrent pour la vie de ce projet et aussi pour vous orienter correctement, le mieux est de vous procurer le Guide des sentiers qui vient avec le Passeport du Louvoyeur, votre carnet souvenir à faire estampiller le long du chemin. Le tout est disponible au bureau d’information touristique des Îles de la Madeleine.

Des itinéraires de 8 et 15 jours vous sont suggérés. Cependant, la marche étant un exercice de liberté, vous pouvez réaliser les étapes que vous souhaitez. Laissez-moi vous donner quelques pistes…

Entre Vents et Marées, à la carte

En autonomie

Seul ou avec vos proches, il faudra préparer votre escapade : hébergement, transport, ravitaillement… Mieux vaut anticiper afin de profiter pleinement de vos marches le jour J. Peu importe le mode d’hébergement choisi, il vous faudra réserver à l’avance, surtout si vous visez les mois de juillet et août. Certains hébergeurs proposent des transports, pensez à vérifier avec eux. Sinon, il existe un service de transport collectif nommé RÉGÎM (qui couvre aussi la Gaspésie), les traditionnels taxis ou encore l’indémodable pouce (auto-stop). Le groupe Facebook des sentiers Entre Vents et Marées recèle de trucs pour vous aider dans votre organisation.

Accompagné

Et si vous partiez « bottines en main », délesté du poids de la logistique? En compagnie d’un guide, c’est l’occasion d’en apprendre plus sur l’archipel madelinot tout en relaxant pleinement. Me viennent en tête : Contact Amérique Voyage, le Centre La Tienda, Terres d’Aventure Canada, Bottes et Vélo et Club Voyage Les Îles.

1001 façons d’avancer

Être, ici et maintenant

Marcher, oui, mais pourquoi? Chacun a sa raison, toujours bonne. Sans idée précise? Qu’importe, le chemin apporte toujours des réponses. Osez le silence, et regardez. À chaque détour, c’est l’émerveillement renouvelé par la présence d’un oiseau migrateur rare, d’une algue folle, d’une plante au doux parfum de laurier…

Marcher pour changer les choses

De plus en plus de marcheurs décident d’allier leur randonnée à une bonne cause. Alors pourquoi ne pas profiter de votre expédition pour soutenir un projet inspirant ou des luttes sociales ou environnementales qui vous tiennent à cœur?

Rendre hommage aux Îles

Vous le savez par expérience ou par notoriété, les Îles de la Madeleine sont des joyaux de beauté. Une beauté sacrée, dont l’équilibre est fragile et perpétuellement menacé : pollution, dégradation des habitats, tempêtes, réchauffement climatique… Le marcheur des Sentiers Vents et Marées, ambassadeur de la mobilité douce, a un rôle clé à jouer dans le respect du territoire qu’il arpente! Comprendre les îles, respecter ceux qui les habitent, ne pas laisser de traces de son passage : voilà une façon d’honorer ce lieu unique qui nous donne tant de plaisir.

Mes conseils pour se préparer aux Sentiers Entre Vents et Marées

Chaque longue randonnée a ses spécificités. Aux Îles, de longues marches sur le sable vous attendent. Plus ou moins dur, il met à rude épreuve vos chevilles et vos mollets. Vous pouvez vous préparer avec des exercices de renforcement (il en existe une pléthore sur le Web!). Pensez également à bichonner vos pieds 3 à 4 semaines à l’avance pour éviter toute déconvenue. Pour vous chausser, une bonne paire de bottines de marche (éviter les chaussures qui ont un mesh qui permet au sable d’entrer et de s’accumuler) et une paire de sandales feront l’affaire. N’oubliez pas d’emporter avec vous le traditionnel poncho, du chasse-moustiques (il existe des produits naturels) et/ou un filet, ainsi qu’un chapeau rigide avec un cordon sous le menton (le vent n’est pas une légende!). Ayez de bonnes réserves d’eau, de la nourriture « en plus » et surtout, détendez-vous, vous êtes aux Îles, rien ne presse!

Vive les bénévoles!

Je ne pouvais pas terminer cet article sans parler de l’origine de la création du sentier… L’idée est née d’une rencontre en 2010 sur le sentier de Compostelle, entre Carole Turbide, une Madelinienne, et trois marcheurs. Carole parle de ses Îles qu’elle aime tant et invite ses nouveaux amis à lui rendre visite. Tous sont sous le charme et sont d’accord sur l’idée de créer un « mini Compostelle » sur l’archipel. Carole contacte alors des amis madelinots marcheurs (tous ayant fait Compostelle!) pour mettre en place un comité. En 2015, un premier parcours est né. Deux ans plus tard, grâce à l’appui du Club de Plein Air des Îles, le sentier est officiellement ouvert. Au fil du temps, le parcours s’améliore et le sentier rayonne désormais à l’extérieur. Quelle formidable équipe de gens passionnés!

Tout compte fait, les Sentiers Entre Vents et Marées, c’est bien plus qu’un chemin. Ce sont des Madelinots et des Madeliniennes qui vous invitent à découvrir leur territoire à pied, et surtout, à prendre le temps de vous ressourcer.  Alors, enfilez vos bottines de marche et… à bientôt en chemin! 

Auteur Julie Soyez

Ah, l’air frais qui vous éveille à la beauté des paysages! C’est ça qu’elle aime, Julie Soyez. D’origine française, elle est tombée en amour avec la Belle Province lors d’un voyage d’études en 2013. Depuis, c’est en toute saison qu’elle arpente les plages, forêts, lacs et rivières du Québec, que ce soit à pied, à vélo ou en kayak. Guide en tourisme d’aventure et écotourisme, elle adore partager ses passions pour la nature sous toutes ses formes et n’oublie jamais d’emporter un stylo dans son gros sac!

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire