Le blogue du Québec maritime

4 personnages fascinants à découvrir
  • Toussaint Cartier
    Luci Côté/Tourisme Rimouski

4 personnages fascinants à découvrir

Au cours des derniers siècles, des gens au parcours singulier ont foulé le sol du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie, de la Côte-Nord et des Îles de la Madeleine. Ils font d’ailleurs partie intégrante du développement et de l’histoire de nos régions. En voici 4 qui vous fascineront!

Bas-Saint-Laurent – L’ermite

Sujet de bien des contes, légendes et chansons du bas du fleuve et d’ailleurs, Toussaint Cartier demeure encore aujourd’hui un personnage mystérieux qui a marqué l’imaginaire collectif. Au XVIIe siècle, l’homme (possiblement originaire de la Bretagne) aurait vécu en ermite sur l’île Saint-Barnabé, en face de Rimouski, et ce, pendant près de 40 ans! Dans les quelques documents d’archives prouvant son existence figure son acte de décès, en 1767. Descendant de Jacques Cartier? Naufragé? Homme lourdement affecté par la perte de sa fiancée? Les hypothèses entourant la vie du personnage sont nombreuses. Si vous êtes de passage à Rimouski, vous apercevrez quelques clins d’œil au célèbre personnage, dont une rue en son nom.

Participez à une excursion sur l’île Saint-Barnabé pour voir la toute nouvelle exposition sur Toussaint Cartier.

Crédit dessin : Luci Côté/Tourisme Rimouski

 

Gaspésie – La chansonnière

Mary Travers, mieux connue sous le nom de « La Bolduc », fut la première auteure-compositrice-interprète du Québec! Née en 1894 à Newport, en Gaspésie, elle quitte la région à 13 ans pour travailler à Montréal et ainsi aider sa famille. Les problèmes du quotidien et les difficultés de la vie ordinaire seront d’ailleurs sa plus grande source d’inspiration. Musicienne autodidacte, elle apprend d’abord le chant, puis l'accordéon, le violon et l'harmonica pour égayer les veillées. Elle se fait réellement connaître en participant à un spectacle diffusé à la radio. Sa voix claire et son style inimitable plaisent grandement au public. Au cours de sa carrière, La Bolduc enregistra 46 disques et participa à plusieurs grandes tournées, faisant d’elle une véritable icône du folklore canadien. Elle est aujourd’hui reconnue comme un personnage historique par le gouvernement du Québec et un film sur sa vie est en cours de réalisation.

Visitez l’exposition virtuelle consacrée à La Bolduc réalisée par le Musée de la Gaspésie.

Côte-Nord – Le naturaliste

En regardant les archives concernant Alexandre-Napoléon Comeau, on a l’impression que cet homme a pratiqué 100 métiers! Né en 1848, il passe son enfance à suivre son père dans les différents postes de traite qu’il dirige sur la Côte-Nord. C’est là que le jeune homme s’intéresse à la nature, à la faune et à la culture autochtone. Après ses études à Trois-Rivières, il revient dans sa région et est engagé comme gardien de la rivière Godbout, poste qu’il occupera pendant plus de 60 saisons de pêche! Naturaliste reconnu, entre autres pour ses connaissances du saumon atlantique, il pratique aussi au cours de sa vie les métiers suivants : trappeur, agent des pêcheries, agent du télégraphe, maître de poste et même… « sage-homme »! Comeau attire l’attention de bien des écrivains et est surnommé le « Roi de la Côte-Nord ».

Arrêtez-vous à Baie-Comeau, ville dont le nom fait référence au personnage, et vous pourrez notamment y voir la Maison du patrimoine Napoléon-Alexandre-Comeau.

Source photographique : Fonds Napoléon-Alexandre-Comeau, auteur : Jones, Québec, Société historique de la Côte-Nord

Îles de la Madeleine – Le télégraphiste

Des histoires de naufrages, ce n’est pas ce qui manque aux Îles de la Madeleine! C’est suite à l’un d’eux qu’Augustin Lebourdais est arrivé aux Îles, étant le seul survivant du Wasp qui s’est échoué près de l'île de la Pointe aux Loups en 1871. Lebourdais a tenté de survivre pendant plusieurs jours dans la neige et le froid glacial avant d’être secouru. Il s’est fait amputer les deux jambes (situation très difficile pour l’époque vous pouvez l’imaginer) et a été transporté quelques mois plus tard dans un hôpital de Québec pour se faire soigner. C’est l’amour qui l’aurait fait revenir sur l’archipel, qu’il habita jusqu’à sa mort en 1920. Fait notable : à la fin du XIXe siècle est mis en place un réseau de télégraphie desservant l’ensemble du golfe du Saint-Laurent. Augustin Lebourdais devint le premier responsable du poste de télégraphie, situé à Grosse-Île.

Si vous visitez le Musée de la Mer, vous pourrez y observer entre autres les prothèses et le télégraphe de Lebourdais.

Issus de milieux différents, ces gens auront marqué à leur façon les régions maritimes du Québec. Ne manquez pas de visiter nos différents lieux d’interprétations et nos musées pour en découvrir plusieurs autres!

Auteur Marie-Eve Lagacé

Gaspésienne d’origine, Marie-Eve Lagacé adore l’écriture autant que son coin de pays! Imaginez la joie qu’elle ressent alors qu’elle peut combiner les deux en tant que responsable du blogue du Québec maritime! Ses sujets de prédilection? Les gens, la culture locale et les trésors insoupçonnés, voire insolites, que cachent nos régions. Bien qu’elle soit plus du type à relaxer avec un petit café et un bon livre, elle aime aussi se balader à la découverte de nouveaux paysages, ou encore nager avec les saumons de la rivière Matapédia!

Laisser un commentaire
*

(1) commentaire

J.D'ARC

Très intéressant, je ferai certainement des recherches sur ces sujets.