Le blogue du Québec maritime

5 bonnes raisons de visiter la Haute-Gaspésie
  • Haute-Gaspésie
    Sébastien Larose

5 bonnes raisons de visiter la Haute-Gaspésie

Située sur la rive nord de la péninsule gaspésienne, la Haute-Gaspésie est une destination de choix pour les amoureux de grande nature. Bordés d’un côté par une mer infinie et de l’autre par les sommets les plus hauts du Québec, les quelque 130 km de rivage sont ponctués de charmants villages côtiers à l’accueil légendaire. Voici 5 bonnes raisons de visiter la Haute-Gaspésie!

1. Rouler entre mer et montagnes

Parcourir la route 132 en voiture, en Haute-Gaspésie, est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie. Pas étonnant que ce trajet soit tant aimé des amateurs de road trip! En plusieurs endroits, la route se retrouve en quelque sorte encastrée entre le Saint-Laurent et les hautes montagnes, et la vue est tout simplement spectaculaire! Pour apprécier encore plus le panorama, arrêtez-vous dans les nombreuses haltes qui jalonnent la route.

2. Gravir la plus haute éolienne à axe vertical au monde

En roulant sur la route 132 dans le secteur de Cap-Chat, vous remarquerez vite que le paysage est surplombé par plusieurs éoliennes. On en compte 76 en tout, qui forment l'un des plus importants parcs éoliens au pays, Le Nordais! Vous aurez entre autres la chance d’y visiter Éole, la plus haute éolienne à axe vertical au monde. Faites-en l’escalade en compagnie d’un guide; à une hauteur de 100 mètres, vous aurez une vue imprenable sur la Gaspésie. C’est aussi à cet endroit que vous pourrez tout apprendre sur cette technologie et sur l’énergie verte.

3. Découvrir des espèces méconnues du Saint-Laurent

L’estuaire du Saint-Laurent recèle de nombreuses espèces animales et végétales insoupçonnées. À Sainte-Anne-des-Monts, une visite chez Exploramer vous permettra de tout connaître sur celles-ci. Alors que vous pourrez toucher les crabes communs, étoiles de mer et oursins dans les bassins tactiles, les expositions et activités en mer vous livreront tous les secrets de l’univers sous-marin du Québec. Saviez-vous que plusieurs de ces espèces sont comestibles? Goûtez-les lors de l’activité Osez goûter! qui met en vedette des produits certifiés Fourchette bleue, dans un objectif de développement durable et de protection de la biodiversité. Une activité bonne au goût et bonne pour l’environnement!

4. Explorer les Chic-Chocs

Chic-Chocs, ou sigsôg en micmac, signifie «barrière impénétrable». Avec ses 95 km de long et ses 10 km de large, ainsi que ses 25 sommets de plus de 1000 mètres, ce massif a en effet de quoi impressionner quiconque souhaite s’y aventurer. Il s’agit pourtant d’un endroit réputé auprès des amateurs de randonnée pédestre! Des kilomètres de sentiers vous attendent, notamment dans le parc national de la Gaspésie. Que choisirez-vous parmi les monts Jacques-Cartier – le plus haut! –, Albert, Logan, Xalibu ou Richardson, pour ne nommer que ceux-là? Après une longue journée de randonnée, prenez un repos bien mérité dans l’un ou l’autre des hébergements proposés : camping, prêt-à-camper, chalet ou le renommé Gîte du Mont-Albert. Envie d’une formule de type tout-inclus combinant activités de plein air et hébergement 4 étoiles? Optez pour un séjour à l’Auberge de montagne des Chic-Chocs, perchée à 615 mètres d’altitude. Avis aux mordus de longue randonnée : le Sentier international des Appalaches traverse une partie des Chic-Chocs et plusieurs forfaits sont disponibles. Prêts à vous mettre en marche?

5. Observer la faune dans son habitat naturel

Lors d’une randonnée pédestre dans les Chic-Chocs, vous avez de fortes chances de croiser quelques représentants de la faune locale. En plus des petits mammifères et des nombreuses espèces d’oiseaux, que diriez-vous d’observer un ours noir ou un orignal? Des activités d’interprétation sont notamment offertes du côté de la réserve faunique de Matane pour admirer ces 2 espèces en toute sécurité. Et si vous vous rendez au sommet du mont Jacques-Cartier, dans le parc national de la Gaspésie, vous aurez la possibilité de voir des caribous, qui forment la seule harde au sud du Saint-Laurent. Peu importe l’animal que vous rencontrez, il est primordial de demeurer sur le sentier et de rester calme. Vous assurerez ainsi votre sécurité et la préservation de l’environnement, tout en profitant d’un réel moment d’harmonie avec la nature.

Alors? Quelles activités parmi celles suggérées ici prévoyez-vous faire, alors que vous passerez en Haute-Gaspésie pendant votre tour du Bas-Saint-Laurent – Gaspésie?

Auteur Anne-Josée Pineau

Native du Bas-Saint-Laurent, Anne-Josée Pineau est une amoureuse de son coin de pays et elle ne se fait pas prier pour le faire découvrir aux autres. Jamais bien loin du bord de mer, elle est fascinée par les phares et pourrait bien se nourrir uniquement de fruits de mer! Sur le blogue du Québec maritime, elle aime vous présenter les attraits les plus originaux de nos régions, vous faire saliver en parlant des saveurs locales et vous intriguer en vous révélant quelques beautés cachées de notre territoire. Bref, elle souhaite vous donner une foule d’idées pour que vos vacances soient inoubliables!

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire