Le blogue du Québec maritime

Anticosti : Une île, mille trésors à découvrir

Baie de la Tour, AnticostiVous rêvez de mettre les pieds à Anticosti en Côte-Nord – Duplessis? Que ce soit pour ses paysages mythiques et ses canyons spectaculaires, pour l’abondance des cerfs de Virginie ou pour la quiétude de ses baies, Anticosti est un rêve accessible. Découvrez ici les informations utiles à la réussite d’un séjour inoubliable.

Comme disait mon grand-père, le calcul vaut le travail! Une préparation adéquate basée sur des informations pratiques vous permettra de mieux profiter de votre expérience une fois sur l’île. C’est du bout du doigt qui feuillette le livre, qui chatouille la souris ou qui surfe sur la tablette que débute le voyage…

 

S’y rendre et s’y loger

chalet vauréal, anticosti

Chalet Vauréal, Anticosti

On accède à l’île par voie aérienne au départ de Mont-Joli, Sept-Îles, Québec ou Montréal ou encore par voie maritime avec le N.M. Bella Desgagné. La Sépaq Anticosti, le  parc national d’Anticosti, la Pourvoirie du Lac Geneviève et Voyages CoSte proposent des forfaits de juin à décembre. Pour l’hébergement, un vaste choix est offert : sites de camping, chalets, maisons de gardien de phare et pavillons de chasse. Une fois sur place, les modes de transport et de locomotion sont plutôt limités. La location d’un pick-up (4×4) est la solution à privilégier. Les kayakistes peuvent également emporter leur embarcation ou en louer une sur place avec les services d’un guide.

 

Bagages… ecce terra

Une fois sur l’île, l’aventure commence. À moins d’avoir opté pour un forfait en plan américain qui inclut les repas, la première étape consiste à faire ses provisions à l’unique épicerie de Port-Menier. Il est d’ailleurs possible de commander ses achats avant de quitter le continent, pratique pour s’évader dans la nature illico presto!

Ensuite, prévoyez des bottes de randonnée, des vêtements chauds et imperméables, un coupe-vent, une lampe torche, un couteau de poche, des jumelles et, bien sûr, un appareil photo.

Le climat de l’île est largement influencé par les vents et l’humidité du golfe du Saint-Laurent. Ainsi, les conditions météorologiques peuvent varier énormément dans une même journée, passant d’un ciel bleu au brouillard, d’une mer d’huile à un vent de tempête. Rappelez-vous cet adage islandais : Il n’existe pas de mauvais temps, que des mauvaises façons de s’habiller!

 

Les saisons d’Anticosti

port menier, anticosti

Port-Menier, Anticosti

L’offre touristique se concentre entre juin et décembre. Le printemps est apprécié pour l’éveil de la nature et les débits élevés des rivières, juin est la saison idéale pour la pêche, l’été se prête merveilleusement bien à l’écotourisme et aux activités de plein air, et bien sûr, l’automne est la saison destinée à la chasse.

 

Y rester ou y revenir…

Le Dr Joseph Schmitt, auteur de la Monographie de l’île d’Anticosti au temps des Menier, résume parfaitement le sentiment que ressent le voyageur au moment de quitter l’île : Ceux qui viennent à Anticosti n’ont qu’un désir – y rester ou y revenir.

 

Prêts à partir? Faites comme Leslie Anthony et préparez votre voyage à Anticosti – l’île mystérieuse qui fait rêver!

Laisser un commentaire
*

(3) commentaires

Lacorne

Une belle idée de voyage....

Fred Hachey

I understand that the Hotel in Port Menier has burnt down...are there other accomodations in Port Menier? Merci

Tanya

Hello Fred, Sepaq still offers the american plan in cottages. There are also a couple of B&B. You can check out this one: http://www.quebecmaritime.ca/en/company/pourvoirie-du-lac-genevieve-d-anticosti-outfitter/lodging. Hope this helps, Tanya