Le blogue du Québec maritime

10 bonnes raisons de visiter la Côte-Nord du Québec!
  • Île aux Perroquets dans l'archipel de Mingan
    Steve Deschênes

10 bonnes raisons de visiter la Côte-Nord du Québec!

Souvent associée au village de Tadoussac, la Côte-Nord est une vaste région naturelle et maritime située à l’est du pays. Composée en fait des deux régions de Manicouagan et Duplessis, elle s’étend sur près de 240 000 km²! Elle s’étire donc bien au-delà de Tadoussac!

Paysages étonnants et variés, culture riche, faune abondante, population accueillante… il existe mille et un mots pour décrire les atouts de cette région et au moins 10 bonnes raisons de la visiter!

1. Faire de l'observation des baleines

On pourrait le résumer simplement : les baleines sont à la Côte-Nord ce que les chameaux sont au désert! Sans conteste, la baleine est l’animal emblématique de la région! Et à raison, puisque la Côte-Nord fait partie des meilleurs endroits au monde pour l’observer.

Il existe de nombreuses possibilités d’assister à la danse majestueuse des plus gros mammifères du monde et d’écouter leur souffle si particulier qui nous permet de les repérer.

En balade le long de la côte ou confortablement installé sur les rives du Saint-Laurent, vous pourrez observer les baleines à l’œil nu. En cherchant bien, votre regard croisera peut-être le souffle d’un grand rorqual bleu, le plus gros animal de la planète. Plusieurs espèces de mammifères marins naviguent dans les eaux du Saint-Laurent, alors observez attentivement leur dos et leur queue pour les reconnaître... !

Si vous naviguez à bord d’un kayak de mer, il est possible qu’elles s’approchent de près. Encadrés et en compagnie d’un guide, vous pénétrerez en toute sécurité au cœur du terrain de jeu des mammifères marins! Au rythme de la pagaie et des prouesses des rorquals à bosses, certains se surprendront sans doute à se sentir « comme une baleine dans l’eau ».

En excursion en bateau, l’observation des baleines est tout aussi inoubliable. Nul doute que vous vivrez l’expérience avec un sourire fendu jusqu’aux oreilles. Des souvenirs et de riches informations plein la tête, vous rejoindrez la terre ferme en sachant tout, tout, tout des baleines du Saint-Laurent!

Observer les baleines en Côte-Nord, vous l’aurez compris, c’est vivre une expérience unique et chargée d’émotions (encore plus si c’est votre première fois!).

2. Voir les impressionnants monolithes de l'archipel de Mingan

En Côte-Nord – Duplessis, partez à la découverte de la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan! Vous y découvrirez un paysage « lunaire », étrange et très singulier… Située entre Longue-Pointe-de-Mingan et Aguanish, la réserve s’étire sur 150 km² et accueille la plus grande concentration de monolithes d’érosion du Canada. Ces étranges statues de calcaire, immenses et majestueuses, se retrouvent un peu partout autour des îles qui composent l’archipel. Une excursion est une façon bien originale de découvrir et de comprendre l’histoire géologique de la région!

Comparez les effets de la nature sur ces monolithes millénaires. Certains exhibent fièrement leur silhouette de calcaire tandis que d’autres sont couverts d’un manteau végétal qui annonce la forêt boréale toute proche. Reconnu pour la richesse de sa flore indigène, l’archipel compte plus de 1000 îles et îlots, alors poursuivez votre excursion au-delà des monolithes… La faune y est abondante, en particulier les oiseaux marins : une douzaine d’espèces cohabitent dans l’archipel, dont le fameux macareux moine, véritable emblème du parc!
Le soir venu, jouez les Robinson Crusoé en prenant place dans l’une des tentes prêt-à-camper oTENTik installées sur l’île Quarry.

3. Découvrir le charmant village de Tadoussac

À l’embouchure du fjord du Saguenay, le village de Tadoussac est un incontournable de toute visite en Côte-Nord! Tadoussac est le plus ancien village au Québec! En le visitant, vous comprendrez sans aucun doute pourquoi ce dernier fait partie de l'association des plus beaux villages du Québec et sa baie, du club « select » des Plus Belles Baies du Monde.

Au cœur du village, remontez le temps en visitant la petite chapelle, aussi appelée la chapelle des Indiens, la plus ancienne en bois encore existante au Canada, ainsi que le poste de traite Chauvin, réplique du premier poste de traite des fourrures construit en 1600, par Pierre Chauvin de Tonnetuit. Prolongez votre chemin sur le sentier de Pointe-de-l’Islet, à l’embouchure du fjord du Saguenay pour l’admirer dans toute sa splendeur!

4. Partir à l'aventure dans l'archipel des Sept Îles

Grande Basque, Petite Basque, Petite Boule, Grosse Boule, Corossol, Manowin et les îlets De Quen…  L’appellation des 7 îles qui composent l’archipel des Sept Îles est déjà en soit une promesse de découvertes puisque les locaux vous l’avoueront volontiers : leurs noms sont très fidèles à leur physionomie! Ces îles offrent aux voyageurs une expérience en nature très variée. Chacune possède son propre cachet, ses propres atouts et toutes méritent qu’on s’y attarde!

Pour une expérience complète, il faut vivre la visite de l’archipel aussi bien sur terre que sur l’eau! Les sentiers d’interprétation de la flore et les nombreux points d’observation des oiseaux sur l’île Grande Basque raviront tous les randonneurs amoureux de la nature, tandis que les excursions en mer (en bateau, en kayak et même en plongée) vous transporteront aux premières loges d’un spectacle des sens unique!

5. Dormir dans un phare…ou plutôt dans la maison du gardien

Véritables témoins du riche patrimoine maritime de la Côte-Nord, les phares sont nombreux dans la région. La preuve? En Côte-Nord, on dénombre 17 des 43 phares du Québec maritime!

Parmi ces sentinelles de la mer, certaines ont été transformées en hébergement et invitent les voyageurs avides de sensations uniques à endosser, pour une nuit, le rôle de gardien de phare! Si visiter les phares de la Côte-Nord le jour est une expérience riche en émotions, y dormir vous laissera un souvenir inoubliable! Confortablement installé dans la maison du gardien de phare, vous vous endormirez au plus proche des éléments, bercé par le souffle du vent, l’odeur iodée de la mer et le chant des vagues du Saint-Laurent.

6. Se sentir infiniment petit au pied du barrage hydroélectrique Manic-5

Installé au cœur de l’« œil du Québec », le barrage hydroélectrique Manic-5 est une curiosité technique et architecturale à visiter!

L’œil du Québec, mais qu’est-ce donc, me direz-vous? Pour le comprendre, il faut remonter quelque 214 millions d’années dans le passé, lorsqu’une météorite s’est écrasée dans la région, créant ainsi un cratère sphérique de 1942 km². Parfaitement visible de l’espace, cet « œil » se classe parmi les 5 plus grands cratères d’impact terrestre au monde! L’inondation du cratère suite à la construction du barrage Daniel-Johnson dans les années 1960 a donné naissance à l’actuel réservoir Manicouagan, également appelé lac Manicouagan.

Que vous vous trouviez au pied du barrage de la centrale ou encore à son sommet (à 141 mètres du sol!), la visite de Manic-5 vous réserve des sensations fortes! Vous serez impressionné par la démesure et la performance technique et industrielle de l’édifice : il n’est rien de moins que le plus grand barrage à voûtes multiples et contreforts du monde! Les visites de la centrale sont gratuites, mais il est fortement recommandé de réserver.

7. Découvrir Natashquan, le village natal de Gilles Vigneault

Jusqu’en 2013, le village de Natashquan marquait la fin de la plus longue route du Québec, la fameuse route 138. Aujourd’hui, même si elle se poursuit plus à l’est jusqu’à Kegaska, il flotte toujours à Natashquan un petit air de bout du monde, fort apprécié des voyageurs. Le village compte moins de 300 âmes, un petit havre de paix où le temps semble suspendu aux joies simples et tranquilles de la vie. Quiconque pose ses valises à Natashquan, même pour un bref passage, se laissera happer par la quiétude des lieux.

Arrêtez-vous donc dans ce village et laissez-vous séduire par les paysages immaculés et l’atmosphère particulière, si bien décrits dans la chanson « C’est à Natashquan » de Gilles Vigneault.

Natashquan, c’est aussi un passé riche, celui des Innus, encore présents sur les lieux. Allez à la rencontre de ce peuple autochtone en visitant la réserve de Natashquan et écoutez les merveilleuses histoires contées dans leur dialecte, l’Innu aimun! Et si vous avez la chance d’y séjourner à la bonne période, ne passez pas à côté du festival du conte et de la légende de l'Innucadie, le seul événement consacré aux contes sur la Côte-Nord. Vous serez envoûtés par les conteurs et leurs histoires transmises de génération en génération.

Saisissez aussi la chance de rencontrer les sympathiques pêcheurs du coin. Ils vous accueilleront avec plaisir pour vous raconter l’autre histoire de Natashquan, celle de la pêche et de ses fameux Galets. Ne soyez d’ailleurs pas étonnés d’apprendre que les Galets ne sont pas que des roches à Natashquan…mais bien des petites cabanes de pêche ancestrales.

8. Participer à une excursion d'observation de l'ours noir

Parmi toutes les espèces animales qu’il est possible d’observer en Côte-Nord, il en est une particulièrement majestueuse : l’ours noir!

Nous vous suggérons fortement d’opter pour différents sites d’observation aménagés spécialement pour l’observation des ours noirs, par exemple la Ferme 5 Étoiles. Imaginez-vous, à la pénombre, observer en toute sécurité dans un mirador, un ou plusieurs ours noirs sortis pour se nourrir, parfois à moins de 40 mètres de vous… Magique, n’est-ce pas? Pour que l’expérience soit parfaite, un guide naturaliste, spécialiste des comportements de cet animal, vous accompagnera et vous donnera tous les bons conseils et informations! Vous serez toujours émerveillé par la force, l’ingéniosité, l’habileté et la dextérité dont fait preuve ce colosse dans son habitat naturel.

9. Découvrir l'île d'Anticosti

Amoureux de la faune, de la flore et de paysages à couper le souffle? Avez-vous pensé à visiter l’île Anticosti? Sur l’île, l’ambiance est sauvage, envoûtante et les activités sont très nombreuses!

Commençons par l’impressionnante chute qui fait la renommée de l’île Anticosti à travers le monde : la chute Vauréal. Observez le spectacle fascinant et impressionnant de l’eau qui tombe des 76 mètres de la chute et ressentez la force des éléments en écoutant son fracas puissant!

Sur terre, l’île héberge une abondante faune qui mérite le détour, alors n’hésitez pas à aller à la rencontre de ses petits et grands occupants! « Murmurer à l’oreille » d’un des 160  000 cerfs de Virginie présents sur l’île Anticosti vous laissera un souvenir inoubliable! Armé de votre appareil photo, vous pourrez aussi immortaliser plusieurs espèces de renards… le renard roux, le renard argenté et le renard croisé; saurez-vous les distinguer?

Si vous avez l’âme d’un pêcheur, n’oubliez pas de vous essayer à la pêche au saumon sur la rivière Jupiter, l'une des 27 rivières possédant le statut de rivière à saumon!

10. Visiter le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes, en bordure du Saint-Laurent

Situé sur la pointe ouest de la péninsule de la Côte-Nord, le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes est une destination qui vaut le détour pour de nombreuses raisons!

Sur un même territoire, vous aurez la chance de découvrir pas moins de 9 écosystèmes différents et d’observer de près les nombreuses variétés d’oiseaux qui peuplent le secteur. La forêt accueillante et luxuriante sera un terrain de jeu formidable pour s’initier à la flore boréale ou dénicher des champignons!

Sur le rivage, 4 kilomètres de battures sablonneuses qui s’étirent dans le Saint-Laurent vous réservent un accès inoubliable à la mer. N’oubliez pas de scruter le sable fin de la plage à la recherche de verre, de porcelaine et de bois provenant des épaves de bateaux qui ont sombré dans le Saint-Laurent.

Et si vous pensez, comme nous, que la culture des peuples est une belle richesse, allez à la rencontre de Wabush, un Innu du coin qui nous expliquera les mœurs et traditions d’hier et d’aujourd’hui du peuple autochtone!

Consultez notre section sur la Côte-Nord pour en savoir plus sur la région!

Pour planifier et réserver un forfait en Minganie ou en Basse-Côte-Nord, contactez Voyage CoSte.

Laisser un commentaire
*

(4) commentaires

cantagrel martine

Je suis allée trois fois au Canada. J'ai vu les chutes du Niagara et les baleines à Tadoussac. Très beaux souvenirs. Mon frère habite à Sherbrooke.

Gilbert Dupont

Super ce reportage et de très belles photos....

Le Québec maritimeLe Québec maritime

Merci pour ces bons commentaires M. Dupont. Nous avons eu beaucoup de plaisir à préparer ce dossier! Tanya, Le Québec maritime

Monique Gagnon

Mon je suis native de la Côte-Nord et j`ai commencé à voir toutes les beautés de la nature à 40 ans, avant ça ne me disait rien ! Mais maintenant tout ce que je vois sur notre belle Côte-Nord est de toute beauté : la faune, le fleuve St- Laurent et les immenses plages ainsi que tous les plans d`eau pour la pêche et chasse! Qu`est ce que l`on pourrait avoir de plus ! Je suis fière de mon coin de pays!

Le Québec maritimeLe Québec maritime

Merci Monique d'avoir partagé avec nous votre amour pour la région de la Côte-Nord. Tanya Le Québec maritime

camille

Laissez la 138 un moment pour découvrir Rivière a la Chaloupe et aussi la pointe de de Rivière St Jean.

Le Québec maritimeLe Québec maritime

Merci pour la suggestion!