Le blogue du Québec maritime

Les grandes constructions de l'homme
  • Le barrage Manic-5 en Côte-Nord
    Marc Loiselle/Tourisme Côte-Nord – Manicouagan

Les grandes constructions de l'homme

Saviez-vous que plus de 97 % de l’électricité produite au Québec est de sources renouvelables? Les éléments naturels comme l’eau et le vent servent à faire fonctionner des structures produisant de l’énergie. Puisqu’on retrouve ces éléments en abondance dans les régions du Québec maritime, il n’est pas étonnant qu’elles soient idéales pour des projets de grande envergure! Lors de votre séjour dans nos régions, apprenez-en davantage sur l’histoire de l’électricité au Québec, teintée par de grandes réalisations humaines.

Des barrages à voûtes multiples…

En 1944, le gouvernement du Québec fait l’acquisition de la Montreal Light, Heat and Power Company et nationalise l’électricité; Hydro-Québec voit le jour. Au fil des années, on assista à une demande croissante de l’électricité. Dès lors, Hydro-Québec commença la construction d’un des plus grands barrages hydroélectriques à voûtes multiples et à contreforts jamais construits : Manic-5, situé à 214 km au nord de Baie-Comeau, sur la route 389 en Côte-Nord. Durant près de treize ans, on assista à la naissance de ce géant qui, du haut de ses 214 mètres, en impressionnera plus d’un!

Au plus fort de la construction, c’est 3 500 travailleurs qui bâtissaient, jour et nuit, durant les mois les plus chauds de l’année. De ce grand projet découlèrent trois autres barrages : Manic-3, Manic-2 et Manic-1. La région rayonnait, les travailleurs affluaient et un sentiment d’appartenance important découla de ce projet, de la part des gens de la région, mais aussi de l’ensemble des Québécois, qui voyaient leur province se positionner au niveau mondial.

Chaque été depuis 1965, Hydro-Québec offre des visites guidées gratuites du barrage Daniel-Johnson et de la centrale Manic-5 ainsi que de la centrale Jean-Lesage (Manic-2). Découvrez un pan important de l’histoire du Québec avec la toute nouvelle exposition : Manic-5, une histoire envoûtante et retrouvez-vous à l’intérieur du barrage et même sur sa crête! Arrêtez-vous finalement à la centrale Jean-Lesage, où vous aurez la chance de voir un groupe turbine-alternateur en fonction!

… aux éoliennes à axe vertical

En plus des barrages, d’autres géants font leur apparition dans le plan énergétique du Québec. Il s’agit bien sûr des éoliennes, ces immenses structures verticales qui produisent de l’électricité grâce à la force des vents. C’est en 1977 qu’une éolienne expérimentale à axe vertical est installée aux Îles de la Madeleine. Viendra 10 ans plus tard à Cap-Chat, en Gaspésie, la plus grande éolienne à axe vertical au monde, avec son mat de 110 m et sa puissance de 4 MW.

Bien qu’elle ne soit plus en fonction aujourd’hui, cette éolienne est au cœur des attraits d’Éole Cap-Chat, le site de l’interprétation de l’énergie éolienne. Ne manquez pas l’occasion de la visiter de l’intérieur! Vous pourrez effectuer une escalade jusqu’à une hauteur de 100 mètres et vous trouver au-dessus des autres éoliennes qui composent Le Nordais, un des plus importants parcs d’éoliennes en Amérique!

Depuis 1988, ce site d’interprétation vous démontre le fonctionnement d’une éolienne et de ses différents équipements. Vous comprendrez comment l’électricité y est produite, en plus d’être sensibilisé à l’importance des énergies vertes et de la protection environnementale.

Les dessous de la production de l’électricité et son rôle dans le développement du Québec vous fascinent? Ajoutez la visite des installations hydroélectriques Manic-2 et Manic-5 et d’Éole Cap-Chat à votre itinéraire lors de votre séjour dans nos régions!

Avec la collaboration d’Emmy Foster, Adjointe au développement des visites d'installations – Manic-2 et Manic-5.

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire