Le blogue du Québec maritime

Les sites d’observation des baleines dans les régions du Québec maritime
  • Jean-Pierre Sylvestre

Les sites d’observation des baleines dans les régions du Québec maritime

Les régions maritimes du Québec sont, de loin, les plus propices à l’observation des baleines et des autres mammifères marins. 13 espèces différentes peuvent en effet être aperçues (on vous donne d’ailleurs différents trucs pour les identifier ici). En pleine préparation de vos prochaines vacances dans l’est du Québec, n’oubliez pas d’ajouter cette activité à votre programme de séjour! Observer les baleines est un souvenir mémorable qui ravie à tous les coups les adultes et les enfants!

À quelle période observer les baleines dans l’est du Québec?

Dès la mi-printemps, avec la migration du capelan, nombreux sont les grands cétacés qui suivent les bancs de poissons pour s’alimenter après quelques mois de jeûne dans les eaux subtropicales de l’Atlantique Nord. En effet, les baleines passent l’été dans les eaux froides du Saint-Laurent et dans les eaux subarctiques pour se nourrir et migrent dans les eaux tempérées chaudes subtropicales pour se reproduire. Au gré de leur migration laurentienne, les baleines pénètrent profondément dans le Saint-Laurent, se dispersent dans le golfe et poussent leur route jusque dans l’estuaire moyen du Saint-Laurent (jusqu’à Rivière-du-Loup sur la rive sud et Saint-Siméon sur la rive nord). Certains secteurs sont riches en planctons et autres petits organismes marins qui attirent les poissons et qui deviennent à leur tour les proies favorites des cétacés. Ces sites d’observation ont été identifiés depuis plusieurs décennies et sont répartis à la grandeur des régions maritimes du Québec.

La Côte-Nord

Le secteur du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, qui englobe l’embouchure du fjord du Saguenay  et les villes de Tadoussac, Les Bergeronnes et Les Escoumins, est LE meilleur site d’observation de l’estuaire du Saint-Laurent où sont concentrés les baleines et autres mammifères marins. Les eaux froides venant des profondeurs du chenal laurentien sont amenées vers la surface par le relief sous-marin, poussant les planctons et les poissons par milliers et donc, attirant les grands mammifères marins si proche des humains. Plusieurs compagnies offrent des excursions, en navire, en Zodiac ou en kayak de mer, pour observer ces cétacés; à partir de Tadoussac (Croisières AML) ainsi qu’à partir des Bergeronnes (Croisière EssipitMer et Monde Écotours et Paradis marin). Les espèces les plus communément observées au large de Tadoussac et des Bergeronnes sont le petit rorqual, le rorqual commun, le rorqual à bosse et le marsouin commun. Quelques rorquals bleus évoluent aussi dans cette région du Québec maritime.

Il est également possible d’observer certaines espèces telles que les bélugas et les petits rorquals sans prendre le bateau, en s’installant simplement sur le bord de la mer. Les meilleurs endroits pour voir ces mammifères marins à Tadoussac sont Pointe-Noire (Baie-Sainte-Catherine) et Pointe-de-l’Islet (Tadoussac) à l’embouchure du fjord du Saguenay, la baie de Tadoussac et le sommet des dunes de Tadoussac (parc marin du Saguenay–Saint-Laurent), ainsi que l’embouchure de la rivière Sainte-Marguerite (parc national du Fjord-du-Saguenay). Si vous désirez en savoir plus sur les mammifères marins, il est vivement recommandé de visiter le Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM).

Un peu plus à l’est, les souffles et les dos de baleines (rorqual communs, rorquals à bosse) sont visibles à partir du rivage de Cap-de-Bon-Désir. Bien souvent, les petits rorquals nagent régulièrement près du rivage de Cap-Bon-Désir et parfois, les rorquals bleus, les rorquals communs et les rorquals à bosse se nourrissent à quelques centaines de mètres du bord de mer.

Le long de la Côte-Nord et de la Basse-Côte-Nord, des Escoumins jusqu’à Blanc-Sablon, les baleines sont très éparpillées avec quelques concentrations entre Rivière-au-Tonnerre et Havre-Saint-Pierre (incluant la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan), autour de l’île d’Anticosti et dans le secteur de Blanc-Sablon. Au mois de juin, il est même possible d’admirer les petits rorquals se nourrir près du rivage à partir de la route 138, à 70 km à l’est de Sept-Îles.

Le Bas-Saint-Laurent

Pour avoir la chance d’observer des cétacés à deux heures seulement de Québec et à quatre heures de Montréal, il faut aller à Rivière-du-Loup. Déjà, à partir du quai du traversier et de la marina, il est possible de voir chaque jour des bélugas se déplacer le long de la rive sud. Bélugas et petits rorquals sont également présents autour de l’île aux Lièvres. Ouvrez l’œil lors d’une randonnée pédestre sur l’île!

Croisières AML propose deux sorties par jour à partir de Rivière-du-Loup à bord du AML Levant pour observer les baleines dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. À bord, un guide-naturaliste vous fournira une foule d’informations à propos des espèces rencontrées. Et si vous désirez connaître davantage l’écosystème laurentien et ses baleines, il est recommandé de visiter, à Rivière-du-Loup, la Station exploratoire du Saint-Laurent où sont présentés un squelette de petit rorqual et celui d’un béluga.

L’île Verte est également une des meilleures destinations dans la région pour observer les cétacés. Chaque été, des petits rorquals se nourrissent régulièrement à quelques mètres du rivage de la pointe ouest de l’île en compagnie des bélugas et des marsouins communs. On peut également observer les petits rorquals, et parfois des rorquals communs et des rorquals à bosse, au large du phare de l’île Verte. Pas très loin, sur la rive sud de l’île, le musée du squelette permet de se familiariser avec l’anatomie des baleines et des dauphins.

La Gaspésie

Le secteur situé à l’extrémité est de la péninsule gaspésienne, de Gaspé à Percé, est l’un des meilleurs endroits au Québec pour admirer les mammifères marins. Le parc national Forillon et le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé sont les principaux sites pour apercevoir les baleines et les dauphins (dauphins à flancs blancs atlantiques). On peut déjà localiser les souffles de baleines (rorquals communs, rorquals à bosse et, parfois, rorquals bleus) de la rive, à partir du parc national Forillon (Cap-Gaspé, Cap-Bon-Ami, Cap-des-Rosiers, baie de Gaspé), ainsi qu’à partir de l’île Bonaventure.

Les eaux du golfe du Saint-Laurent sont idéales pour l’observation des grandes baleines telles que le rorqual bleu, ainsi que pour voir le spectaculaire rorqual à bosse. Quelques compagnies organisent des excursions aux baleines à partir de Forillon (Croisières Baie de Gaspé) et de Percé (Croisières Julien CloutierLes Bateliers de Percé). À bord, un guide vous fournira une foule d’informations sur ces impressionnantes bêtes et répondra à toutes vos questions. En prime, vous aurez, à partir du navire, une vue imprenable sur les majestueux paysages gaspésiens. Vous vous rendez sur l’île Bonaventure? Ouvrez l’œil! Les petits rorquals et les dauphins à flancs blancs sont occasionnellement rencontrés sur le trajet en bateau entre le quai de Percé et l’île.

Scrutez également l’horizon en sillonnant la route de la Haute-Gaspésie et de La Côte. Vous pourriez bien apercevoir un dos scintillant qui sort de l’eau!

 

Les régions maritimes du Québec sont de loin dans les meilleures destinations baleines, non seulement au Canada, mais aussi au monde. Sur terre ou en mer, les occasions de pouvoir observer ces immenses mammifères marins seront nombreuses! Maintenant, qu’attendez-vous pour planifier votre voyage?

Laisser un commentaire
*

(5) commentaires

claude deschênes

Si l'on parle de sites d'observations des baleines, pourquoi ne pas faire un "clin d'œil" à la Baie-Ste-Marguerite à Sacré-Coeur, où l'on y trouve un site privilégié d'observation des baleines blanches (bélugas)? Ce lieu historique fait toujours la joie de ses visiteurs... Bonne Journée, Claude Deschenes

Tanya

Bonjour Claude, C'est bien vrai! Merci d'avoir partagé ce conseil judicieux. Tanya Le Québec maritime

BUGEYA Christine

formidable, en septembre 2013 je serai sur les rives cote nord et lac st jean et peut etre gaspesie, mon dieu que ces rivages m'attirent merci de donner les coins les mmoins touristiques et les plus attractifs!!!

Tanya

Bonjour Christine, D'entrée de jeu, je peux déjà vous dire qu'au mois de septembre, les différents villes, villages, attraits sont beaucoup moins achalandés. Tadoussac est un endroit clé pour l'observation des baleines; le village est fort populaire chez les touristes. Si vous avez la possibilité, je vous recommande de prendre la route 138 vers l'est pour découvrir les villages côtiers de la Côte-Nord. Voici 2 liens pour des circuits sur lesquels vous pourriez jeter un œil! - La route des Baleines : http://www.quebecmaritime.ca/fr/planifiez-votre-voyage/circuits-touristiques/la-route-des-baleines - Les circuits du Saint-Laurent : http://www.quebecmaritime.ca/fr/planifiez-votre-voyage/circuits-touristiques/circuits-du-saint-laurent Ces derniers proposent des itinéraires qui vous font visiter les régions de part et d'autre du Saint-Laurent...et utiliser le traversier! :) N'hésitez pas si vous avez besoin de précisions! Tanya Le Québec maritime

Coral Spirit

If there is anything i would like to do in my life...it is to capture a whale out of water. The chills and excitement and the photo to keep forever... i would go for