Le blogue du Québec maritime

Culture et découvertes : 6 idées de sorties à faire en vacances!
  • Site historique maritime de la Pointe-au-Père
    Mathieu Dupuis

Culture et découvertes : 6 idées de sorties à faire en vacances!

Conseils d’ami et bons trucs à savoir avant votre visite

Visiter les régions du Québec maritime, c’est partir à la rencontre des gens, de leur culture et d’un patrimoine maritime incroyablement riche. Que ce soit en dégustant un bon repas, en visitant des lieux chargés d’histoire ou en assistant à des spectacles, vous serez émerveillés par tout ce que nos régions ont à offrir. Voici quelques idées de sorties à mettre au programme de vos vacances cet été!

Festival en chanson de Petite-Vallée

C’est quoi? : Un évènement qui met en lumière le talent musical de la relève francophone, tout en présentant des artistes de renom et en émergence, dans un décor enchanteur de bord de mer.

C’est où? : À Petite-Vallée (Gaspésie).

La meilleure période pour y aller? : L’évènement se déroule du 27 juin au 6 juillet 2019, mais le Théâtre de la Vieille Forge présente tous les soirs d’été une programmation diversifiée.

Un conseil d’ami : Pour vous rendre jusqu’à Petite-Vallée, quelques heures de route vous attendent. Alors, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et vous préparer une liste de lecture pour la voiture, composée des succès des artistes présents au festival? Vous aurez ainsi déjà dans les oreilles les chansons qui vous seront présentées sur scène et vous pourrez même chanter avec la foule si le cœur vous en dit! Rendez-vous sur le site Internet du festival pour voir la programmation complète.

En bonus : Un des grands moments d’émotion de cet évènement est certainement le spectacle de La Petite École de la chanson. Chaque année, un artiste passeur est désigné et, le temps d’une soirée, 350 enfants de la Gaspésie et d’ailleurs viennent lui rendre hommage. Imaginez tous ces jeunes qui chantent en harmonie, accompagnés d’un artiste qu’ils admirent. Frissons garantis! La chaleur, la camaraderie et le talent qui émanent de ce spectacle sont à l’image de l’ambiance que l’on retrouve tout au long du festival. Êtes-vous prêt?

Parc du Bourg de Pabos

C’est quoi? : Un lieu en nature qui rassemble centre d’interprétation, deux parcours multimédia immersifs, camping, restaurant, plages et sentiers pédestres.

C’est où? : À Chandler, dans la Baie-des-Chaleurs (Gaspésie)./p>

La meilleure période pour y aller? : De la fin juin jusqu’au début septembre.

Un conseil d’ami : Passionné d’histoire? Rendez-vous au centre d’interprétation pour découvrir le quotidien des habitants de la seigneurie du Grand Pabos au 18e siècle! Dans les dernières décennies, des fouilles archéologiques ont permis de trouver des vestiges d’un poste de pêche isolé de la Nouvelle-France, des artéfacts amérindiens et des traces du passage de l’armée britannique. Vous pourrez admirer plusieurs de ces objets sur place, en plus de prendre part à une fouille archéologique fictive pour en apprendre plus sur les méthodes utilisées.

En bonus : Laissez-vous emporter par les expériences immersives que propose le Parc du Bourg de Pabos!  Ura, un tout nouveau circuit multimédia, raconte l’histoire de l’eau et de la mer à travers 8 stations. La baleine noire, la pêche, les peuples autochtones et les naufrages font partie des thèmes à explorer de jour comme de soir. Du côté de Nova Lumina, un parcours nocturne de 1,5 km en bord de mer et en forêt, vous serez transporté au cœur d’une histoire dont vous êtes le héros : les étoiles tombent mystérieusement du ciel pour s’échouer sur la grève et c’est vous qui devez les retourner vers la voûte céleste… Projections, jeux de lumière et expériences de réalité virtuelle vous attendent. De quoi ravir petits et grands!

Site historique maritime de la Pointe-au-Père

C’est quoi? : Un site d’interprétation qui vous plonge dans un univers maritime, en vous donnant accès à un phare, un sous-marin, des expositions fascinantes et même à un spectacle de marionnettes géantes!

C’est où? : À Rimouski (Bas-Saint-Laurent).

La meilleure période pour y aller? : Du début juin à la mi-octobre.

Un conseil d’ami : En s’approchant du site, difficile d’ignorer l’Onondaga, un sous-marin de 90 mètres, le premier accessible au Canada! Prenez l’audioguide pour en faire la visite. Il vous révélera une foule d’informations incroyables, autant sur la vie à bord (70 hommes composaient l’équipage!), que sur les différents équipements. Vous apprécierez la voix du capitaine qui vous guidera à travers les différentes pièces du sous-marin, de la salle de contrôle, à la salle des torpilles…

En bonus : Ne manquez pas de visiter le musée Empress of Ireland! Grâce aux différentes expositions, vous revivrez l’histoire et le tragique naufrage de cet immense paquebot qui, le 28 mai 1914, coula dans les eaux du Saint-Laurent, faisant 1012 victimes. Cinquante ans plus tard, des plongées ont permis de remonter à la surface de nombreux artéfacts provenant de l’épave. Vous pourrez entre autres admirer les lettres d’origine qui étaient installées sur la poupe du navire!

Parc national de Miguasha

C’est quoi? : Un parc national inscrit sur la prestigieuse Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO qui présente des fossiles datant de quelque 380 millions d’années!

C’est où? : À Miguasha, dans la Baie-des-Chaleurs (Gaspésie).

La meilleure période pour y aller? : Du début juin au début octobre.

Un conseil d’ami : Prenez le temps d’explorer la falaise fossilifère en participant à l’activité « Dans l'œil du géologue »! En compagnie d’un garde-parc naturaliste, vous pourrez parfaire vos connaissances sur la géologie, la formation fossilifère et les fouilles sur le terrain. Qui sait? Vous pourriez même assister à de nouvelles découvertes, puisqu’en moyenne, 500 nouveaux spécimens de fossiles sont retirés de la falaise chaque année pour s’ajouter aux collections du parc!

En bonus : Vous aurez la chance d’admirer la vedette du parc : l'unique spécimen complet d'Elpistostege watsoni jamais découvert sur la planète!  Elpi, de son surnom, est un fascinant poisson fossile datant de l’époque du Dévonien. Il est d’une grande importance scientifique,  puisqu’il a permis de mieux comprendre l’évolution des vertébrés munis de pattes, ainsi que les origines aquatiques de l’être humain. Vous pourrez le voir dans la salle d’exposition qui lui est consacrée, « Elpistostege : aux origines d'une quête ».

Réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan

C’est quoi? : Un parc national riche en biodiversité, composé d’une quarantaine d’îles calcaires et de plus de mille îles et îlots.

C’est où? : Plusieurs transporteurs maritimes reconnus par Parcs Canada vous offrent l’accès aux îles de l’archipel à partir de Longue-Pointe-de-Mingan et de Havre-Saint-Pierre (Côte-Nord). 

La meilleure période pour y aller? : De juin à septembre. Informez-vous des horaires pour les activités de découverte qui se déroulent surtout de la mi-juillet à la mi-août.

Un conseil d’ami : Une bonne façon de connaître et comprendre les trésors de l’archipel avant même de le visiter, est de parcourir l’exposition « Témoins de la vie aux îles Mingan ». Située au Centre d’accueil et d’interprétation de Havre-Saint-Pierre, elle vous présente les richesses naturelles et culturelles des îles. Faites un saut dans le passé, 465 millions d’années en arrière, grâce aux fossiles disposés dans les vitrines et à la table de manipulation! Des poèmes de Roland Jomphe, figure bien connue de la région, s’ajoutent à l’exposition, vous propulsant dans l’ambiance unique que l’on retrouve sur l’archipel.

En bonus : Pour une immersion dans la culture innue, participez à l’activité « L’archipel de Mingan : Témoin d’un grand peuple ». En compagnie de membres de la communauté d’Ekuanitshit et d’un animateur-guide de Parcs Canada, vous vous rendrez sur l’île Quarry où l’histoire et le mode de vie des Innus de la région vous seront racontés. Vous aurez d’ailleurs la chance de goûter à la banique, un pain traditionnel autochtone, accompagné de confitures de petits fruits sauvages. Une expérience mémorable!

Le site historique de La Grave

C’est quoi? : Un lieu classé site patrimonial qui rassemble plusieurs bâtiments et structures reliés à l'activité traditionnelle de la pêche. Vous y trouverez restaurants, cafés, boutiques, musées, marina, salle de spectacles, port de pêche, etc.

C’est où? : Sur l'île du Havre Aubert (Îles de la Madeleine).

La meilleure période pour y aller? : Ouvert à l’année, mais les activités culturelles extérieures ont lieu du début juillet à la mi-août.

Un conseil d’ami : Le site de La Grave est un lieu chaleureux, effervescent, qu’on aime explorer à pied. Vous y ferez de belles rencontres, notamment si vous prenez le temps de discuter avec les artisans sur place. Ces passionnés pourraient vous révéler quelques secrets de leur art, en plus de vous parler de leurs Îles avec cœur. Vous repartirez assurément avec de belles trouvailles, qu’il s’agisse de savons artisanaux, d’une pièce de verrerie ou même d’une œuvre réalisée avec du sable de l’archipel!

En bonus : Parlant de sable, ne ratez pas l’occasion de visiter l’Atelier Côtier! En plus d’admirer leurs œuvres originales principalement composées de ce matériau, vous pourriez participer à un atelier de construction de château de sable où d’excellents trucs vous seront révélés. Gageons que vous mettrez à profit ces enseignements pour faire vos propres créations sur les plages idylliques des Îles de la Madeleine. Laissez aller votre imagination!

 

Comme vous le constatez, s’imprégner de la culture des habitants est une excellente façon de visiter une destination! Et le Québec côté mer vous réserve encore de bien belles surprises! Pour un plus grand aperçu de ce qui vous y attend, visitez la section « Culture et découvertes » de notre site Web!

Auteur Marie-Eve Lagacé

Gaspésienne d’origine, Marie-Eve Lagacé adore l’écriture autant que son coin de pays! Imaginez la joie qu’elle ressent alors qu’elle peut combiner les deux en tant que responsable du blogue du Québec maritime! Ses sujets de prédilection? Les gens, la culture locale et les trésors insoupçonnés, voire insolites, que cachent nos régions. Bien qu’elle soit plus du type à relaxer avec un petit café et un bon livre, elle aime aussi se balader à la découverte de nouveaux paysages, ou encore nager avec les saumons de la rivière Matapédia!

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire