Le blogue du Québec maritime

Mon escapade au Bas-Saint-Laurent : Découvrir la région sur la route des Navigateurs

Kamouraska's coastline © Marc LoiselleJe vous fais une confidence. J’ai l’habitude d’approcher les gens qui, carte routière appuyée sur la voiture, tentent tant bien que mal de se situer. Il y a des fois où les gens me remercient gentiment, mais ne souhaitent pas mon aide. À d’autres occasions, j’ai la chance de faire de merveilleuses rencontres avec des gens qui découvrent notre Québec pour la toute première fois.

 

Pourquoi opter pour la route des Navigateurs?

Cet automne, j’ai notamment donné un coup de main à deux couples belges qui entamaient un périple de 20 jours dans les régions du Québec maritime. Leur itinéraire était déjà tout tracé : une visite du Bas-Saint-Laurent, un court passage dans la péninsule gaspésienne pour prendre la traverse Matane – Baie-Comeau et un retour vers Montréal par la région de Côte-Nord – Manicouagan. Leur déplacement était tout à fait logique, mais ils faisaient la majeure partie de leur route au Bas-Saint-Laurent par l’autoroute 20. Je n’ai absolument rien contre l’autoroute, mais elle néglige de si belles parties de la région que je n’ai pu m’empêcher de leur suggérer de modifier légèrement leur trajet pour emprunter la route des Navigateurs. Je vous explique pourquoi.

Kamouraska et ses paysages côtiers © Marc Loiselle

Kamouraska et ses paysages côtiers © Marc Loiselle

La route des Navigateurs, c’est d’abord les paysages auxquels nous avons droit tout au long du chemin qui longe le Saint-Laurent. Les régions de Charlevoix et Manicouagan, sur la rive nord, se dévoilent sous un angle complètement différent. Et que dire des îles qui agrémentent le paysage!

 

Patrimoine, gourmandises et activités nautiques

La route des Navigateurs traverse quelques-uns des plus beaux villages du Québec, dont Kamouraska, Cacouna et Notre-Dame-du-Portage. Au cœur de ceux-ci, on peut non seulement apprécier la richesse du patrimoine bas-laurentien, mais on peut également assouvir sa faim grâce aux nombreux arrêts gourmands qui ponctuent le trajet. D’ailleurs, pourquoi ne pas garnir votre panier à pique-nique des nombreux produits disponibles pour ensuite les déguster dans une des haltes marines?

Excursion en kayak dans le parc national du Bic © Marc Loiselle

Excursion en kayak dans le parc national du Bic © Marc Loiselle

Au-delà des paysages, la route des Navigateurs propose également de nombreux sites d’interprétation où une multitude d’activités culturelles et sportives sont offertes! Que ce soit par la visite d’une île, par une excursion aux baleines ou encore par une sortie en kayak de mer, vous découvrirez pourquoi le Saint-Laurent fait partie intégrante de notre histoire et de notre quotidien.

 

Prêt à planifier?

Pour planifier votre déplacement, assurez-vous de commander les dépliants de la route des Navigateurs ainsi que celui des Saveurs et Gourmandises du Bas-Saint-Laurent. Vous aurez tout en main pour planifier votre itinéraire! Consultez également notre page sur la route des Navigateurs.

Vous n’avez pas pensé à les commander et vous êtes à la veille de votre départ? Gardez l’œil ouvert pour repérer une halte touristique où vous pourrez vous les procurer. Sur ce, bonne route!

Pour information :
148, rue Fraser, 2e étage
Rivière-du-Loup (Québec) Canada
G5R 1C8
Sans frais: 1 800 563-5268 (Canada et États-Unis)
http://www.bassaintlaurent.ca/fr/circuits-et-itineraires/route-des-navigateurs

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Auteur Tanya Paquet

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire