Le blogue du Québec maritime

Ornithologie en Gaspésie : de belles observations à faire en automne
  • Eider à duvet
    Albini Couture

Ornithologie en Gaspésie : de belles observations à faire en automne

Voir la Gaspésie se parer de couleurs flamboyantes à l’automne est un spectacle incroyable! Cette saison offre aussi des moments de grâce aux amateurs d’ornithologie. Pourquoi la péninsule gaspésienne est-elle un endroit de prédilection pour observer les oiseaux? Quelles espèces peut-on y voir en automne? Où avons-nous le plus de chances de faire de belles observations? Nous avons interrogé Olivier Deruelle, membre du Club des ornithologues de la Gaspésie, pour connaître les réponses à ces questions!

« Si l’automne est une belle saison pour les touristes, ce l’est aussi pour les oiseaux! » affirme M. Deruelle. Selon lui, plusieurs raisons font de la Gaspésie une région intéressante pour les ornithologues : « Un des facteurs est sa position géographique. C’est une péninsule, avec une diversité d’habitats tels que la mer, les grandes baies, les barachois, les rivières et leurs grands estuaires, les montagnes, etc. ». Il explique aussi que la Gaspésie se situe sur une voie migratoire, entre le nord et le sud du continent. Le climat maritime et les températures clémentes font en sorte que l’automne est la saison ornithologique la plus longue, s’étendant d’août à novembre.

Une foule de lieux pour vos observations

Avec ses 700 km de bord de mer et ses grands espaces naturels protégés, la Gaspésie recèle bon nombre d’endroits pour admirer la faune ailée! Selon M. Deruelle, tous les barachois, les grands estuaires, les parcs nationaux et les ZEC (zones d'exploitation contrôlée) sont des endroits à fort potentiel. Voici tout de même quelques lieux, par secteur, où vous pourriez avoir de la chance en saison automnale :

La Vallée :

La Baie-des-Chaleurs :

La Pointe :

La Haute-Gaspésie :

La Côte :

Cette liste n’est qu’une infime partie des sites à explorer. Pour plus d’informations à ce sujet, procurez-vous le Guide des sites ornithologique de la Gaspésie! Vous y trouverez une description détaillée des lieux, les façons d’y accéder et les espèces à y observer (et à quel moment).

Quelles espèces aurez-vous la chance de croiser?

Bien qu’on ne sait jamais ce qu’une sortie ornithologique nous réserve, voici quelques espèces que vous pourriez bien observer en Gaspésie :

On peut aussi voir plusieurs espèces de goélands, ainsi que de nombreux passereaux. Pour ce qui est du fou de Bassan, oiseau emblématique de la région, il est encore présent à l’automne, donc vous pourriez bien l’apercevoir en train de plonger en mer, tête première et à toute vitesse, pour s’alimenter. 

 

Un conseil pour votre voyage automnal en terre gaspésienne? M. Deruelle mentionne qu’une sortie en fin de journée peut mener à de belles observations! Il suggère aussi de ne pas hésiter à faire appel au Club des ornithologues de la Gaspésie, dont les membres sont toujours heureux d’aider les amoureux des oiseaux en visite! 

Olivier Deruelle est un amoureux de la nature depuis toujours. Originaire du nord de la France, il cultive une grande passion pour les oiseaux qu’il a transportée jusqu’en Gaspésie, où il s’est établi il y a plus de 20 ans. Membre et administrateur du Club des ornithologues de la Gaspésie, ce passionné organise des excursions ornithologiques et est l’auteur de l’ouvrage Liste commentée des oiseaux de la Gaspésie, en plus d’avoir contribué à la réalisation du Guide des sites ornithologiques de la Gaspésie.

Auteur Marie-Eve Lagacé

Gaspésienne d’origine, Marie-Eve Lagacé adore l’écriture autant que son coin de pays! Imaginez la joie qu’elle ressent alors qu’elle peut combiner les deux en tant que responsable du blogue du Québec maritime! Ses sujets de prédilection? Les gens, la culture locale et les trésors insoupçonnés, voire insolites, que cachent nos régions. Bien qu’elle soit plus du type à relaxer avec un petit café et un bon livre, elle aime aussi se balader à la découverte de nouveaux paysages, ou encore nager avec les saumons de la rivière Matapédia!

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire