Le blogue du Québec maritime

Saveurs régionales : Le sirop d’érable
  • Une tradition culinaire bien ancrée
    Studio du Ruisseau

Saveurs régionales : Le sirop d’érable

De partout dans le monde, on associe le sirop d’érable au Québec. C’est en effet une tradition culinaire bien ancrée chez nous depuis plusieurs siècles et qui rassemble, chaque printemps, de nombreux adeptes des « parties de sucres ».

Le Bas-Saint-Laurent est la deuxième région productrice de sirop d’érable en importance au Québec. On y trouve aussi de nombreuses cabanes à sucre où il est possible de faire nos provisions de sirop et de déguster la fameuse tire sur la neige.

 

À l’érablière

Pour faire du sirop d’érable, ça prend tout d’abord des érables à sucre. Cette variété a la particularité de « fabriquer » du sucre lors de sa croissance, celui-ci se mélangeant à l’eau d’érable. Au printemps, alors que le temps se réchauffe, l’eau contenue dans le tronc et les racines prend de l’expansion et crée une pression dans l’arbre. Ainsi, si on entaille un arbre, l’eau d’érable s’écoulera par elle-même.

La tire sur la neige © Eric-St-Pierre

La tire sur la neige © Eric-St-Pierre

De nos jours, la majorité des érablières sont équipées de systèmes de tubulures qui transportent cette eau sucrée vers la cabane à sucre. La méthode traditionnelle consistait plutôt à installer une chaudière sous chaque entaille et à récolter l’eau d’érable arbre par arbre… À la cabane, l’eau est transformée en sirop par un processus d’évaporation. Il faut environ 40 litres d’eau pour produire 1 litre de sirop. Aucun ajout d’ingrédient, seulement un produit authentique et naturel!

Saviez-vous que la couleur et la saveur du sirop d’érable varient en cours de saison? Au fur et à mesure que la saison avance, il devient plus foncé et son goût, plus caramélisé. Ceci est dû à des changements dans la teneur en sucres, acides aminés et minéraux naturellement présents dans l’eau d’érable.

 

En cuisine

Ingrédient prisé tant dans la cuisine traditionnelle que dans la gastronomie moderne, le sirop d’érable offre une multitude de possibilités, plus gourmandes les unes que les autres. Pourquoi se limiter au dessert quand on peut aussi l’utiliser pour laquer un filet de saumon, mariner une pièce de viande ou encore créer une succulente sauce?

Vous vous préoccupez de votre alimentation? Sachez que le sirop d’érable contient plus de minéraux et de vitamines que le sucre ou le sirop de maïs et qu’il possède une capacité antioxydante comparable à une tomate, un brocoli ou une banane! Pas si mal quand on ajoute à cela les bienfaits qu’il apporte au moral!

 

Le Domaine Acer

Lors de votre prochaine visite au Bas-Saint-Laurent, faites un tour du côté d’Auclair pour visiter cet ÉCONOMUSÉE® de l’érable. C’est à cet endroit que Vallier Robert et Nathalie Decaigny créent divers produits de l’érable, dont des boissons alcoolisées qu’on appelle les Acers :

  • Le Prémices d’avril, comparable à un vin blanc
  • Le Mousse des bois, un acer mousseux
  • Le Charles-Aimé Robert, s’apparentant à un porto tawny
  • Le Val-Ambré, de type Pineau des Charentes

 

Les produits du Domaine Acer

Les produits du Domaine Acer

Primé depuis de nombreuses années, le Domaine Acer a reçu, en 2011, deux médailles d’or à la Coupe des Nations, attribuées au Val Ambré et au Charles-Aimé Robert.

Une visite commentée vous expose tout le procédé de transformation de l’eau d’érable en boissons alcoolisées, en passant par la cabane à sucre et les caves de vieillissement. Impossible de quitter l’endroit sans faire un tour par la boutique! On y trouve bien entendu les 4 boissons alcoolisées, mais également des gelées d’érable, des beurres d’érable (dont celui aux noix de Grenoble, mon préféré!) et des chocolats… à l’érable!

 

Cuisiner avec… le sirop d’érable

Voici une recette toute simple pour vous « sucrer le bec »!

Tarte au sucre d’érable

Tiré de la section Recettes du site Internet du Domaine Acer.

Pâte à tarte

  • 150 g de farine
  • 15 g de sucre fin d’érable
  • 1 œuf
  • 1 à 2 c à soupe d’eau froide
  • 60 g de beurre mou
  • 1 pincée de sel

Mélanger le tout rapidement jusqu’à formation de la pâte. Mettre en boule, aplatir et réfrigérer 30 minutes.

 

Appareil

  • 1,5 t de sucre fin d’érable
  • 50 ml de fécule de pomme de terre
  • 1 pincée de sel
  • 1 1/4 t de crème 35 %
  • 1/4 t de lait

Mélanger le sucre et la fécule de pomme de terre. Mettre tous les ingrédients dans le mélangeur et battre jusqu’à consistance de crème fouettée.

 

La tarte

Abaisser la pâte à tarte dans un moule de 25 cm. Verser l’appareil sur la pâte.

Cuire au four à 400 °F pendant 10 minutes puis à 375 °F pendant 18 à 20 minutes.

 

Bon appétit!

Auteur Anne-Josée Pineau

Native du Bas-Saint-Laurent, Anne-Josée Pineau est une amoureuse de son coin de pays et elle ne se fait pas prier pour le faire découvrir aux autres. Jamais bien loin du bord de mer, elle est fascinée par les phares et pourrait bien se nourrir uniquement de fruits de mer! Sur le blogue du Québec maritime, elle aime vous présenter les attraits les plus originaux de nos régions, vous faire saliver en parlant des saveurs locales et vous intriguer en vous révélant quelques beautés cachées de notre territoire. Bref, elle souhaite vous donner une foule d’idées pour que vos vacances soient inoubliables!

Laisser un commentaire
*

(2) commentaires

Chantal Thériault

Je tiens a vous féliciter pour votre travail, vous faites un très beau travail toute mes félicitation et je vous fais la bise. Cousine Chantal! xxxx

Tanya

Merci beaucoup Chantal pour ses bons mots. Nous visons toujours à vous proposer du contenu intéressant pour vous faire rêver au régions du Québec maritime et ultimement, vous recevoir! Au plaisir, Tanya pour le Québec maritime