Le blogue du Québec maritime

Hébergement insolite : pour vivre l’hiver québécois autrement
  • Camping d'hiver en Gaspésie
    Steve Deschênes/Tourisme Gaspésie

Hébergement insolite : pour vivre l’hiver québécois autrement

L’hiver au Québec revêt un charme bien particulier et il existe plusieurs possibilités pour en profiter pleinement! Pour ajouter une touche de magie à votre escapade hivernale, avez-vous déjà pensé à d’autres types d’hébergement que les options habituelles? Voici quelques idées de lieux où dormir qui ajouteront une autre dimension à votre séjour dans les régions du Québec maritime.

Yourte

Profitez des plaisirs d'hiver dans le parc national du Bic© Steve Deschênes/Tourisme Gaspésie

Avez-vous déjà passé la nuit dans une yourte? Ces tentes rondes, fabriquées traditionnellement par les peuples d’Asie centrale et combinant charme et rusticité, gagnent en popularité chez nous. En Côte-Nord, le Centre de vacances Ferme 5 Étoiles vous propose des yourtes équipées d’un poêle à bois pour vous réchauffer et d’un réchaud pour cuisiner, en plus de lits confortables et de sacs de couchage douillets. Elles sont également munies d’un plancher de bois et d’un puits de lumière afin d’observer le magnifique ciel étoilé. Directement de la terrasse avant, vous pourrez admirer les paysages majestueux du fjord du Saguenay. Et tant qu’à y être, pourquoi ne pas combiner votre séjour en yourte à une longue randonnée en ski ou en raquette?

Le parc national du Bic, au Bas-Saint-Laurent, dispose aussi de yourtes situées dans le paisible secteur de l’île aux Amours, qui constituent la base parfaite pour explorer le parc en ski ou en raquette. Parcourez les paysages côtiers uniques du parc, dans les anses et sur les caps, ou même jusqu’au sommet du pic Champlain pour une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent  (en plus de probablement croiser un ou deux cerfs de Virginie en chemin). Au retour de votre randonnée à, vous pourrez vous détendre au chaud dans la yourte, près du poêle à bois!

Camping d’hiver

Vous aimeriez poussez la note un peu plus? Pourquoi ne pas faire du camping d’hiver? C’est une autre possibilité pour vous au parc national du Bic. Venez monter votre tente dans le secteur du Porc-Épic, à proximité d’une piste multifonctionnelle, et profitez du calme des nuits hivernales.

Vous pouvez également pratiquer le camping d’hiver dans le parc national de la Gaspésie. Les emplacements du camping du Mont-Albert sont à votre disposition, et vous avez accès à un bloc sanitaire moderne avec douche; l’idéal afin de tenter l’expérience pour la première fois. Le matin venu, vous pouvez entreprendre votre randonnée de ski ou de raquette à partir des sentiers qui traversent le secteur.

Refuge

Passez la nuit dans un refuge au parc national de la Gaspésie© Steve Deschênes/Tourisme Gaspésie

Le parc national de la Gaspésie dispose aussi d’un réseau de refuges. Il y a d’abord les sept refuges plus modernes situés à l’entrée du camping du Mont-Albert, équipés d’électricité, regroupés autour d’un bloc sanitaire (celui dont il est question plus haut) et situés à une cinquantaine de mètres du stationnement. Dix autres plus rustiques, et aussi équipés de l’incontournable poêle à bois sont répartis dans le parc. Tous sont accessibles en ski et certains en raquette. Vous pouvez donc vous baser à l’un d’eux afin d’explorer à fond le secteur ou aller d’un refuge à l’autre dans le cadre d’une randonnée de plusieurs jours dans les fabuleux paysages de montagnes et de forêt du parc.

Vous voyez, nous avons l’hébergement à la hauteur de vos projets d’aventure les plus ambitieux Venez vivre l’hiver chez nous dans un type d’hébergement insolite, pour des souvenirs impérissables!

Auteur Jean-Pascal Côté

Traducteur agréé et grand amateur de plein air, Jean-Pascal travaille comme rédacteur et traducteur pigiste à partir de son Bas-Saint-Laurent natal. Il s’évade régulièrement en vélo de route, de cyclotourisme et de cyclocross, en ski dans les montagnes de la région ou de l'ouest du pays, ou encore en kayak de mer sur le fleuve Saint-Laurent. Il entretient constamment mille et un projets de voyage. Il tient également un blogue portant sur ses escapades en cyclotourisme qu’il alimente sur une base, de son propre aveu, très irrégulière.

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire