Le blogue du Québec maritime

Trucs pour identifier les espèces de baleines

La Côte-Nord compte parmi les 5 meilleurs endroits au monde pour l’observation des baleines. Les marées, les courants et le relief sous-marin du Saint-Laurent engendrent des concentrations phénoménales de poissons et de plancton : un vrai buffet à ciel ouvert qui attire 13 espèces de cétacés! Ce n’est donc pas un hasard si la rive nord, entre Tadoussac et Blanc-Sablon, est reconnue officiellement comme la route des Baleines!

Plusieurs options s’offrent à vous pour aller à la rencontre de ces géants de la mer : croisières dans un navire tout confort, excursion guidée en Zodiac ou sortie en kayak de mer. À certains endroits, l’eau est si profonde qu’on peut même les apercevoir du rivage! En Côte-Nord – Manicouagan, les sites de Cap-de-Bon-Désir et de Pointe-des-Monts sont particulièrement propices aux observations terrestres.

Si vous voyagez plutôt sur la rive sud du Saint-Laurent, des excursions aux baleines sont offertes au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie .

On classe les baleines en deux catégories :

-     les cétacés à dents (8 espèces au Québec/70 espèces dans le monde)
-     les cétacés à fanons (5 espèces au Québec/11 espèces dans le monde).

Afin de préparer votre prochaine excursion, voici des trucs pour reconnaître certaines des espèces les plus observées sur la Côte-Nord!

 

CÉTACÉS À DENTS

Dauphin à flancs blancs

Les chances d’observer cette espèce sont meilleures entre Pointe-des-Monts et Havre-Saint-Pierre. Les dauphins à flancs blancs se déplacent en troupeaux de centaines d’individus et aiment particulièrement nager dans le sillage des bateaux. Grâce à leur nage rapide et bondissante, il est souvent possible de voir leur corps en entier.

Caractéristiques :

  • Queue, nageoires et dos noirs
  • Ventre blanc
  • Flancs gris ornés d’une bande blanche surmontée d’une bande jaune
  • Nageoire dorsale haute, pointue et arquée vers l’arrière

 

Béluga

Un béluga © Jean-Pierre Sylvestre

Le béluga est le seul cétacé à vivre toute l’année dans l’estuaire du Saint-Laurent. Le parc marin du Saguenay – Saint-Laurent est l’un des meilleurs endroits où l’observer. Le béluga nage lentement et évolue le plus souvent en groupe.

Caractéristiques :

  • Couleur blanche chez l’adulte
  • Tête arrondie avec un melon proéminent, cou mobile
  • Nageoires pectorales larges et courtes

 

Cachalot macrocéphale

Préférant les eaux très profondes, le cachalot fréquente parfois l’estuaire du Saint-Laurent, plus particulièrement les secteurs de Tadoussac et de Grandes-Bergeronnes. Il vous est probablement familier puisqu’il s’agit du modèle du Moby Dick d’Herman Melville! Lorsqu’il fait surface, son souffle pointe vers l’avant et la gauche. Juste avant de plonger, il vous montrera sa queue en forme de triangle.

Caractéristiques :

  • Peau sombre, plissée à l’arrière de la tête
  • Tête carrée, proéminente occupant le tiers du corps
  • Un évent situé sur la partie gauche de la tête
  • Nageoire dorsale en forme de bosse
  • Petites bosses sur le dos, entre la queue et la dorsale
  • Queue triangulaire

 

CÉTACÉS À FANONS

Petit rorqual

Aux alentours de Tadoussac ou dans le secteur entre Pointe-des-Monts et Mingan, vous pourrez observer le plus petit des rorquals. Vous le verrez arquer fortement le dos avant de plonger, mais jamais il ne vous montrera sa queue!

Caractéristiques :

  • Dos et flancs gris, ventre blanc rosé
  • Bande blanche au centre de chaque nageoire pectorale
  • Tête pointue et aplatie
  • Sillons ventraux qui partent de la gorge jusqu’à l’arrière des nageoires pectorales

 

Rorqual à bosse

Particulièrement présent dans la région de Mingan et sur la Basse-Côte-Nord (entre La Tabatière et le détroit de Belle Isle), le rorqual à bosse sort sa queue de l’eau à chaque plongée pour le plus grand bonheur des observateurs! Son souffle en forme de ballon est presque aussi large que haut. Dans un mouvement assez lent, il vous montrera d’abord son dos trapu, suivi de sa nageoire dorsale et de sa queue.

Le rorqual à bosse © Marc Loiselle

Caractéristiques :

  • Dos large et noir
  • Dessous de la queue blanc
  • Grosse tête aplatie et mâchoire inférieure portant des protubérances rondes
  • Très longues nageoires pectorales blanches dont le rebord est couvert de petites bosses
  • Nageoire dorsale courte qui surmonte une bosse plus ou moins prononcée
  • Sillons ventraux larges et espacés jusqu’au nombril
  • Queue en forme de papillon

 

Baleine noire

Ronde et dodue, la baleine noire est de plus en plus observée sur la Basse-Côte-Nord et dans le parc marin du Saguenay – Saint-Laurent. Elle est peu farouche, alors ne vous étonnez pas de la voir approcher votre embarcation! Son souffle en forme de « V » peut atteindre 5 m de hauteur. Au moment de plonger, elle arquera le dos et vous montrera sa queue.

Caractéristiques :

  • Dos large et lisse, sans nageoire dorsale
  • Dos noir, ventre noir avec parfois des taches blanches
  • Callosités blanchâtres sur l’ensemble de la tête
  • Nageoires pectorales en forme de pagaies

 

Rorqual commun

Le secteur de Tadoussac est l’un des meilleurs endroits pour faire l’observation du rorqual commun, en plus des eaux entre Pointe-des-Monts et Mingan. Deuxième géant de la planète, c’est également l’un des cétacés les plus rapides. Le jour, ses plongées atteignent généralement les 100 mètres, soit cinq fois sa longueur! En faisant surface, il montre d’abord le dessus de la tête, puis on voit clairement son souffle sonore en forme de colonne pouvant atteindre de 4 à 6 mètres de hauteur. Peu après son souffle, vous verrez sa nageoire dorsale avant qu’il ne disparaisse entièrement sous l’eau.

Caractéristiques :

  • Long corps fuselé et souple
  • Dos et flancs gris ardoise, presque noirs
  • Ventre, partie antérieure du côté droit et lèvre inférieure blancs
  • Grande tache gris pâle en forme de chevron derrière la tête
  • Nageoires pectorales pointues relativement petites
  • Sillons ventraux couvrant la gorge jusqu’au nombril

 

Rorqual bleu

Le rorqual bleu © Marc Loiselle

Plus gros animal sur Terre, le rorqual bleu voyage seul ou en paires. Le Saint-Laurent, particulièrement dans les secteurs de Mingan et des Escoumins, est l’un des rares endroits au monde où on l’observe près des côtes. Son souffle, explosif et très sonore, peut atteindre une hauteur de 6 mètres! Vous pourrez voir sa nageoire dorsale bien après le souffle et, avec un peu de chance, sa queue avant qu’il ne replonge.

Caractéristiques :

  • Coloration bleu gris, mouchetée de taches plus claires
  • Nageoire dorsale minuscule, à l’arrière du corps
  • Sillons ventraux couvrant la gorge jusqu’au nombril

 

Pour tout savoir sur les activités d’observation des baleines au Québec maritime, visitez notre site Internet.

 

*Sources : Baleines en direct, du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) et « Découvrir les baleines et autres mammifères marins du Québec et de l’est du Canada », de Pierre Richard et Jacques Prescott, aux éditions Michel Quintin (2005)

Auteur Anne-Josée Pineau

Native du Bas-Saint-Laurent, Anne-Josée Pineau est une amoureuse de son coin de pays et elle ne se fait pas prier pour le faire découvrir aux autres. Jamais bien loin du bord de mer, elle est fascinée par les phares et pourrait bien se nourrir uniquement de fruits de mer! Sur le blogue du Québec maritime, elle aime vous présenter les attraits les plus originaux de nos régions, vous faire saliver en parlant des saveurs locales et vous intriguer en vous révélant quelques beautés cachées de notre territoire. Bref, elle souhaite vous donner une foule d’idées pour que vos vacances soient inoubliables!

Laisser un commentaire
*

(2) commentaires

Pamela Leader

What time of year is best to view the whales? What is the cost and are there accomodations. Thanks, Pamela Leader Ottawa

Tanya

That's a good question Pamela! There are a lot of things that can factor in, such as the specie, the location and the time of year! From one region to another, the species vary. Also, they migrate towards the St. Lawrence at various periods. Usually, the season for whale watching is between May &amp; October. Some say (and there is no scientific proof for that) that the beginning and the end of the season are prime times to catch a glimpse! As for cost, it depends on the type of excursion you choose but ask anyone who's experienced it and they'll say it's worth the price! In Côte-Nord, along the coast, you might be able to see them directly from the shore! Accommodation can be found throughout the regions. What I would recommend is to decide WHERE you want to go and then find accommodations nearby. Here are a couple of links I recommend you check out: Whale watching in Québec maritime <a href="http://www.quebecmaritime.ca/en/nature-getaways/whale-watching" rel="nofollow">http://www.quebecmaritime.ca/en/nature-getaways/whale-watching</a> The Whale Route <a href="http://www.quebecmaritime.ca/en/plan-your-trip/road-trip-ideas/the-whale-route" rel="nofollow">http://www.quebecmaritime.ca/en/plan-your-trip/road-trip-ideas/the-whale-route</a> Accomodation <a href="http://www.quebecmaritime.ca/en/plan-your-trip/lodging" rel="nofollow">http://www.quebecmaritime.ca/en/plan-your-trip/lodging</a> Once there, you'll be able to refine your search according to your destination. Do not hesitate to write back if you need any more information! Hope to see you in Québec maritime this summer!