Le blogue du Québec maritime

Parc national de la Gaspésie : Coups de cœur d’un randonneur

Olivine_0132

Le parc national de la Gaspésie ne manque pas d’options pour la randonnée pédestre. Le plus souvent, la difficulté est de faire son choix. Voici quelques suggestions parmi mes sentiers préférés du parc, que vous disposiez de seulement quelques heures ou d’une journée entière.

 

 

Le mont Olivine

Longueur : 8,6 km (aller-retour); 11,8 km (boucle) – Dénivelé : 365 m
Stationnement du ruisseau Isabelle

Il s’agit sans doute du meilleur rapport entre qualité des points de vue et efforts requis! L’ascension du mont Olivine (photo en en-tête) est progressive, et ce, jusqu’à la crête. Complètement dénudée, celle-ci offre un superbe panorama sur 360 degrés, notamment sur la cuve du mont Albert et sur le lac du Diable. Du sommet, vous pourrez revenir sur vos pas ou encore poursuivre la boucle, en passant par l’abri de la Serpentine où vous pourrez prendre une pause bien méritée en tout confort.

 

Le pic de l’Aube

Longueur : 11,8 km – Dénivelé : 370 m
Stationnement du Coupe-Feu

Sommet du pic de l'Aube avec ses panoramas impressionnants © Mathieu Dupuis, parc national de la Gaspésie, Sépaq

Sommet du pic de l’Aube avec ses panoramas impressionnants © Mathieu Dupuis, parc national de la Gaspésie, Sépaq

C’est à coup sûr le point de vue le plus spectaculaire à partir du sommet de l’impressionnante muraille des Chic-Chocs. Le large sentier à l’inclinaison constante suit un ancien chemin forestier pour déboucher sur le pic de l’Aube. Par temps clair, la vue sur le fleuve au loin est tout simplement divine. En cours de route vers le départ du sentier, ne manquez pas de faire un arrêt au lac Paul où vous aurez de bonnes chances d’observer des orignaux.

 

 

 

Le mont Richardson

Longueur : 11,5 km aller-retour (détour au Surplomb : ajouter 4 km) – Dénivelé : 705 m
Stationnement du Mont-Joseph-Fortin

Le cirque glaciaire du lac aux Américains © Le Québec maritime

Le cirque glaciaire du lac aux Américains © Le Québec maritime

Ce sentier est un classique automnal, mais sa diversité et ses multiples points de vue vous plairont en toute saison. Après la première partie du sentier, la plus pentue, un détour vous mènera au Surplomb, un belvédère juché au haut du cirque glaciaire du lac aux Américains, qui constitue un objectif intéressant pour votre randonnée si vous avez moins de temps. Dans la deuxième section menant au sommet du mont Richardson, avec un peu de chance, vous croiserez peut-être un caribou. De plus, le sommet est l’un des rares endroits d’où vous pourrez voir à la fois le mont Jacques-Cartier et le mont Albert.

 

Ces suggestions piquent votre curiosité? Consultez le site du parc national de la Gaspésie pour vous renseigner sur les autres sentiers accessibles et vous aider à planifier votre séjour dans le parc!

Pour information :
1981, route du Parc
Sainte-Anne-des-Monts (Québec) Canada
G4V 2E4
Téléphone : 418 763-7494
Sans frais : 1 800 665-6527
www.quebecmaritime.ca/parcgaspesie

Laisser un commentaire
*

(10) commentaires

Simon

Voilà 3 randonnées moins connues mais tout aussi exceptionnelles. Je n'ai pas fait le Mont Olivine mais le Pic de l'Aube et le Mont Richardson offrent des panoramas à couper le souffle. Pour une randonnée plus facile à faire (30 minutes aller-retour), même avec de jeunes enfants, il y a aussi le Lac aux Américains qui offre une vue tout aussi magnifique.

Tanya

Merci Simon! En effet, ce sont des randonnées dont on parle moins, mais qui valent autant le coup! Je suis d'accord avec toi que la randonnée du Lac aux Américains est vraiment intéressante pour les familles. C'est d'ailleurs lors d'une randonnée sur ce sentier que la photo du cirque glaciaire du lac aux Américains a été prise! Tanya pour le Québec maritime

jeremy

Ce que je conseille, c'est de se prendre un mois (pour les plus sporadiques) et faire le tour du parc en entier. C'est tellement merveilleux.

Tanya

Définitivement que le réseau de sentiers complet du parc national de la Gaspésie est à faire, un jour ou l'autre. Beaucoup de kilomètres en perspective! Merci du commentaire Jeremy! Tanya pour le Québec maritime

Serge Pelletier

En passant, une semaine c'est suffisant pour faire du mont Logan jusqu'au Tetras en sortant par le lac aux Américains. Il faut juste prendre l'autobus pr le Jacques Cartier après une journée de repos bien méritée au refuge du camping du mont Albert. C'est superbe. et si vous êtres chanceux vous aller peut-être voir des fous qui sont partis des États-unis où du Nouveau-Brunswick et qui font le SIA(sentier International des appalaches) au complet. Ils vont beaucoup moins vitent que les autres.

Tanya

En effet Serge, cette longue randonnée de surnommée "La Grande Traversée" fait 110 km de long et s'étire du mont Logan jusqu'au camping du Mont-Jacques-Cartier (une dizaine de kilomètre du refuge Le Tétras). Alors que 7 jours peuvent être suffisants, je vous recommande de prendre les 10 jours normalement suggérés par le parc national de la Gaspésie. Et surtout, n'oubliez pas de réserver vos refuges! Merci pour votre gain de sel Serge! Tanya pour le Québec maritime

Paule Milette

J'ai fait la Grande Traversée en 2 étapes. Du Mont Logan jusqu'au Gîte du Mont Albert en 2011 en 7 jours et je l'ai terminée en 2012 en faisant du Mont Jacques-Cartier au Gîte en 3 jours. Merveilleux. J'ai aussi adoré Richardson. Sans oublié Ernest Laforce qui donne tout un panorama. J'ai adopté le Parc de la Gaspésie depuis plusieurs année et je ne me lasse pas de m'y promener. En 2013, nous avons loué un chalet au Lac Ste-Anne dans la Réserve faunique des Chic-Chocs. C'était notre pied à terre pour le Parc de la Gaspésie cette année-là. Si on élargie un peu la frontière, les Vallières sont un ajout assez mémorable.

Tanya

Wow! Quel périple! Où sont situés les Vallières exactement? Tanya Le Québec maritime

Randonnée

Les beaux jours arrivent, on va pouvoir se remettre à la randonnée et partie à la découverte de paysages fabuleux comme celui la ! Ca fait réver

mt olivine vs richardson

Le mont Olivine est beaucoup plus facile que le mont Richardson surtout si on le fait en passant par le mont Jospeh Fortin. Les grosses roches cassées pour Richardson / Fortin et la quasi terre battue pour le mont Olivine ne demandent par le même effort. Richardson est probablement le plus difficile sentier surtout en automne si il pleut !

Le Québec maritimeLe Québec maritime

Merci pour vos commentaires! C'est toujours un plaisir d'avoir des témoignages de gens qui ont fait ces randonnées :) | Marie-Eve - Équipe Québec maritime