Le blogue du Québec maritime

Découvrir la Côte-Nord à l’automne
  • Baie-Comeau, Côte-Nord
    Sébastien St-Jean/Tourisme Côte-Nord

Découvrir la Côte-Nord à l’automne

Les 850 km sur lesquels s’étend la route 138 entre Tadoussac et Kegaska sont tout destinés pour parcourir la Côte-Nord de village en village tout en profitant d’une nature sauvage et préservée. Ce territoire a beaucoup à offrir à quiconque s’y aventure. À partir du mois de septembre, lorsque les teintes chaudes l’enveloppent, il révèle plusieurs autres de ses atouts. En voici quelques-uns qui vous donneront à coup sûr envie d’y faire une virée automnale.

Escapades en nature

Randonnée pédestre, vélo, kayak de mer, planche à pagaie, canot… Nombreuses sont les activités de plein air qui permettent de s’imprégner des couleurs chaudes de l’automne en Côte-Nord. Des battures aux marais, en passant par la forêt boréale, une escapade en nature dans cette vaste région maritime du Québec est la promesse assurée de moments spectaculaires. Découvrez ces paysages avec les services offertes par Attitude Nordique ou profitez d’une location d’équipements au centre de plein air du Lac des Rapides pour en profiter pleinement.

Pour admirer les magnifiques paysages de la forêt boréale, les parcs nationaux de la Côte-Nord sont tout indiqués. Au parc national du Fjord-du-Saguenay, à proximité de Tadoussac, il y en a pour tous les goûts avec des randonnées de diverses durées. Du haut des sommets, le fjord se dévoile dans toute sa splendeur sur fond de teintes jaunes, rouges et orangées.

Pour une randonnée d’automne aux paysages alpins surprenants, les monts Groulx et leur cratère météorique vous en mettront aussi plein la vue. Ce paradis pour randonneurs chevronnés est accessible à partir de Baie-Comeau via la route 389 qui traverse la réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka. La station Uapishka offrira un lieu de prédilection aux randonneurs afin de dormir et se restaurer avant de partir à l’assaut des montagnes.

Sur les rivages de la Côte-Nord, la lumière d’automne apporte également une tout autre dimension aux eaux du Saint-Laurent. Les nombreuses plages de la région sont idéales pour en profiter, comme celles de Tadoussac, de Pointe-aux-Outardes, de Pointe-aux-Anglais ou de la pointe de Moisie. La plage de Natashquan, longue de 7 km, est, quant à elle, particulièrement photogénique, avec ses mousses et ses lichens tapissants alors le sol, les arbres et les parois rocheuses d’un camaïeu de roux.

Si vous préférez découvrir les paysages automnaux de la Côte-Nord sur roues, les villages bordés par le Saint-Laurent vous charmeront énormément. À vélo, en auto ou à moto, rouler le long de la route 138 vous permettra de contempler le contraste entre le bleu profond de la mer et les coloris chatoyants de la nature. Pour admirer les impressionnants couchers de soleil de la saison, n’oubliez pas de vous arrêter au quai de L’Anse-de-Roche à la hauteur de Sacré-Cœur et de vous aventurer sur la péninsule Manicouagan où se trouvent plusieurs haltes panoramiques. Le belvédère du Fjard St-Pancrace est l’une des haltes les plus épiques, cette constitution géologique réhaussant cette vue automnale.

Observation de la faune

L’automne est aussi la saison de prédilection pour faire l’observation des mammifères marins en Côte-Nord. Présentes dans la région au moins jusqu’à la mi-octobre, les baleines affluent en grand nombre à cette période. 13 espèces fréquentent les eaux du Saint-Laurent dont le béluga, le petit rorqual, le rorqual commun, le rorqual à bosse, le marsouin commun et le rorqual bleu. Il est possible de les admirer lors d’une sortie en mer, mais aussi à partir de la terre ferme, notamment depuis le Centre d’interprétation et d’observation de Cap-de-Bon-Désir ou du Centre de découverte du milieu marin. Au centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM), c’est à travers les expositions comportant même des squelettes que vous en apprendrez plus sur ces géants des mers ainsi que sur les recherches scientifiques les entourant.

Située dans un immense corridor de migration, la Côte-Nord accueille également chaque automne des milliers d’oiseaux de proie et de nombreuses espèces boréales. Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes est un endroit de choix pour les épier. Classé parmi les 5 meilleurs sites d’observation d’oiseaux au Québec, surtout à l’automne, le parc accueille jusqu’à 255 espèces. Le Banc de Portneuf fait également partie des lieux naturels pour l’ornithologie, sans oublier Tadoussac qui organise chaque année en septembre le Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord.

Finalement, il n’est pas rare de croiser d’autres espèces, comme l’orignal et le cerf de Virginie, à l’automne dans les parcs nationaux et réserves fauniques de la Côte-Nord pendant une randonnée. Cette observation peut également se faire lors d’une sortie avec un guide expérimenté. Elle doit d’ailleurs être encadrée dans un abri sécuritaire pour l’ours noir. Une activité passionnante qui est entre autres proposée au Centre de vacances Ferme 5 Étoiles de Sacré-Cœur.

Saveurs d’automne

Saison des récoltes, l’automne est en outre l’occasion de découvrir plusieurs produits frais du terroir nord-côtier dans les marchés publics des diverses municipalités. Bonne nouvelle pour les amateurs de poissons et de fruits de mer! Certaines espèces sont pêchées jusqu’en octobre comme la fameuse crevette nordique, la mactre de Stimpson et le pétoncle de Minganie. Sans parler des oursins verts et des couteaux de mer que l’on trouve jusqu’à Noël. Où les déguster? À l’une des bonnes tables de la région qui les apprêtent avec des plantes, champignons, épices sauvages et autres délicieux produits de la forêt boréale.

À la recherche d’une sortie agréable à faire lors d’une journée pluvieuse? Faites la tournée des microbrasseries et des distilleries de la Côte-Nord.  Vous pourrez ainsi goûter aux bières, aux cocktails et aux spiritueux variés de la région Ou pourquoi pas ne pas partir à la découverte d’une savonnerie et de la fabrication de ses produits en visitant la manufacture de savon Borale?

Décidément, l’automne est riche en aventures et en activités en Côte-Nord!

Auteur Nathalie Katinakis

Voyageuse gourmande basée dans la région de Montréal, Nathalie Katinakis tient le blogue Une Porte Sur Deux Continents sur lequel elle partage ses découvertes entre l'Amérique du Nord et l'Europe. Adepte de slow travel, le nouveau et le vieux continent sont les deux points d'ancrage vers lesquels elle s'envole en alternance. Elle aime découvrir de jolies adresses et retourner toujours vers ses coups de cœur de chaque côté de l'océan. Les régions du Québec maritime en font partie et elle ne se lasse pas de les visiter afin d'admirer toutes leurs beautés.

Blogue : uneportesurdeuxcontinents.com
Facebook : www.facebook.com/uneportesurdeuxcontinents
Instagram : www.instagram.com/uneportesurdeuxcontinents

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire