Le blogue du Québec maritime

Le Québec maritime : 12 incontournables à faire en famille
  • Parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé
    Authentik Canada / Sarah Mazière

Le Québec maritime : 12 incontournables à faire en famille

Air salin, route infinie, montagnes et grands espaces : voilà ce que nous retenons de notre road trip en camping-car à travers le Québec maritime. Avec cette période sans précédent que nous vivons, c’est tout ce dont nous avions besoin. Après tout, n’y a-t-il pas de meilleur endroit que la nature pour se ressourcer? Adieu Montréal, mur de béton et bruit de ville, bonjour silence et vent marin...

Nous avons passé 15 jours à sillonner les routes de la Côte-Nord, de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent, à découvrir des lieux tous plus magnifiques les uns que les autres. Je vous partage 12 endroits et expériences que nous avons adorés lors de nos vacances en famille.

1. Le Centre de vacances Ferme 5 Étoiles

Sacré-Cœur | Côte-Nord

J’ai littéralement eu 2 coups de cœur pour la Ferme 5 Étoiles.

Le premier, lorsque j’ai rencontré Stéphanie et Yannick qui, à travers leur authenticité, ont su me transmettre avec passion la mission et la raison d’être de la ferme. Ici on travaille en famille et en harmonie, et ça se voit quand on croise les autres membres de l’équipe.

Le deuxième, quand je suis partie à la découverte de ces terres, magnifiques et préservées, qui bordent le majestueux fjord du Saguenay.

La visite s'est faite en quad, c’est d’ailleurs l’une des nombreuses activités qu’ils proposent, en plus de la visite de la ferme et du soin des animaux. Il y a même des quads 4 places pour que les petites familles puissent aussi partir à l’aventure.

Lorsque nous sommes arrivés au bord du fjord, des kayakistes venaient de partir pour une excursion de 3h. Deux randonneuses provenant du sentier « Le Fjord », qui relie le secteur Baie-Sainte-Marguerite à Tadoussac, finissaient d’installer leur campement sur l’une des plateformes surplombant ce magnifique décor.

Vous l’aurez compris, la Ferme 5 Étoiles offre un éventail d’activités, permettant une expérience 100 % plein air, en contact privilégié avec la nature. Tout ce qu’on aime!

Côté hébergement, le choix est également vaste : camping, chalet avec vue sur le fjord, yourte, refuge ou gîte. Que ce soit pour une virée en famille ou des retrouvailles entre amis, difficile de ne pas y trouver son compte.

Nous y avons passé une bonne partie de la journée et le charme a opéré auprès de toute la famille. Une chose est sûre, la prochaine fois, on s’organisera pour y passer au minimum 2 nuits.

2. Une croisière aux baleines

Tadoussac | Côte-Nord

Lors de l’élaboration de mon road trip avec Authentik Canada, j’avais initialement opté pour la croisière aux baleines à Forillon, en Gaspésie.

Mais lorsque j’ai appris que cela allait se faire en Zodiac, j’ai dû me résigner. Non pas que j’ai le mal de mer, mais plutôt que j’ai une petite fille super en forme de 2 ans et demi. Un gros bateau où l’on peut marcher, s'asseoir, jouer et encore mieux, aller aux toilettes me semblait plus approprié. C’est donc à Tadoussac, à bord du AML Grand Fleuve, navire des Croisières AML, que nous sommes partis en excursion de 3 h.

Le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent est réputé pour être l’un des meilleurs endroits au monde pour l’observation des baleines. Et à juste titre! Phoques, marsouins, rorquals communs, petits rorquals et baleines à bosse, nous ont offert un bal majestueux, que nous ne sommes pas près d’oublier.

Nous avons eu l’immense privilège de voir deux baleines en alimentation. Après les avoir vues plonger toutes les deux, elles sont disparues pendant de longues minutes avant de ressurgir. Même le capitaine a fait le saut!

Alors qu’elles ouvraient bien grand leurs gueules pour capturer leurs proies, on pouvait parfaitement distinguer les protubérances rondes sur le dessus de leurs têtes et de leurs nageoires pectorales blanches.

C’était un moment unique.

3. Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes

Pointe-aux-Outardes | Côte-Nord

Notre exploration de la Côte-Nord nous a menés dans le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes, situé à 2 h de Tadoussac environ, juste avant la ville de Baie-Comeau.

Ce territoire préservé en bordure du Saint-Laurent a depuis toujours une vocation de conservation qui, au fil des années, s’est élargie au niveau écologique, éducatif, culturel et scientifique.

Ici, on a la chance de découvrir, dans un même endroit, des écosystèmes variés tels que la forêt boréale, des battures, des dunes de sable, la tourbière ou encore le plus vaste marais salé de la Côte-Nord.

Cette diversité en fait l’habitat de nombreuses espèces d’oiseaux, que vous pourrez observer lors d’une randonnée sur l’un des sentiers qui composent le réseau de 10 km. Un paradis pour les amateurs d’ornithologie.

5 hébergements de type prêt-à-camper, appelés « nichoirs géants » en référence à leur décoration sur le thème des oiseaux, sont aussi disponibles dans le parc, en plus des emplacements de camping qui font face à la mer.

Nous avons passé une nuit dans l’un de ces nichoirs, la « Chouette Lapone », qui était conçu tout en hauteur. Notre fille a beaucoup aimé la chambre à l’étage avec les 3 lits superposés. De notre côté, nous avons apprécié la soirée paisible, à l’abri de la pluie dans les chaises berçantes du patio couvert de notre nichoir.

4. Le parc national de la Gaspésie

Sainte-Anne-des-Monts | Gaspésie

Après 3 jours à vadrouiller en Côte-Nord, nous étions heureux de nous poser pour deux nuits dans le parc national de la Gaspésie. Sous les conseils d’un garde-parc, nous avons choisi deux randonnées pour cette première exploration en famille.

Nous avons débuté la journée avec le sentier du Lac-aux-Américains : 2,6 km aller-retour. Ça nous a pris 2 h, longue pause face au lac et collation incluse. Le soleil n’était pas au rendez-vous, mais les nuages bas pris dans les montagnes environnantes donnaient un côté mystique au lieu.

En après-midi, nous avons été beaucoup plus chanceux avec la température. Au programme : la randonnée du mont Ernest-Laforce. C’est exactement le genre de sentier que j’adore. Premièrement parce que c’est une boucle, et deuxièmement parce que la vue est dégagée quasiment sur toute la durée de la randonnée. Des paysages montagneux verdoyants en toile de fond, le tout sous un ciel bleu magnifique. Au sommet, une vue sur 360° sur le mont Albert et les montagnes alentour nous attendait.

Et pour conclure cette merveilleuse journée, la rencontre avec un orignal.

Encore une fois, mais c’est le jeu lorsqu’on est en road trip, on serait bien resté un peu plus longtemps pour faire d’autres randonnées. Le mont Jacques-Cartier, ce sera pour la prochaine fois!

5. Le parc national Forillon

Gaspé | Gaspésie

Si je devais désigner mon parc « coup de coeur » de ce road trip, ce serait celui-ci. Les paysages que j’aime le plus sont regroupés au même endroit : mer, falaises vertigineuses, plage et forêt. Sans compter la faune variée qu’il abrite.

Nous y avons installé notre campement pour 3 jours, ce qui est selon moi, l’idéal pour bien en profiter. Le parc est divisé en 3 secteurs : le nord, le sud et Penouille.

Nous étions au camping de Petit-Gaspé dans le secteur sud, que je trouve parfaitement situé puisqu’il est à proximité des randonnées les plus populaires.

Nous avons commencé par le cap Bon-Ami, facilement accessible en voiture depuis le secteur nord, mais il y a également un sentier qui y mène, au départ de Grande-Grave, dans le secteur sud. C’est cette alternative que nous avons choisie.

Plage de galets et eau transparente en font un vrai décor de carte postale. C’est aussi l’endroit idéal pour pique-niquer. Il y a plusieurs tables installées à proximité du stationnement offrant une vue incroyable sur le golfe du Saint-Laurent.

Au retour, nous avons emprunté le chemin qui mène jusqu'à la tour du mont Saint-Alban. Ça grimpe pas mal. Si vous êtes avec de jeunes enfants, assurez-vous d’avoir pris le porte-bébé, à moins que vos petits aventuriers soient de bons marcheurs.

Le lendemain, nous avons profité de la jolie plage de l’Anse-aux-Amérindiens avant de partir sur le fameux sentier qui mène jusqu’à Cap-Gaspé.

Nous l’avons fait en fin d’après-midi pour avoir la belle lumière des fins de journées d’été et le coucher du soleil au retour. Nous n’avons pas été déçus par notre choix. Nous avons eu le bout du monde pour nous tout seul, un coucher de soleil magnifique et le souffle des baleines en toile de fond.

Un moment qui restera gravé dans notre mémoire pour longtemps.

6. Le Site d'interprétation Micmac de Gespeg

Gaspé | Gaspésie

Bien que le site soit une reproduction d’un village traditionnel du 17e siècle, c’est une expérience authentique que nous avons vécue au Site d’interprétation Micmac de Gespeg.

Lors de la visite, qui dure en moyenne 1 h 30, notre guide nous a expliqué avec passion les coutumes et les croyances ancestrales de sa nation amérindienne. Il nous a aussi montré les outils et pièges de chasse qu’ils utilisaient à l’époque.

Comme il pleuvait, nous sommes restés à discuter dans un wigwam, qui est une habitation traditionnelle faite d’écorces de bouleau. Plus qu’une visite, c’est un véritable échange que nous avons eu avec notre guide-interprète.

J’y ai appris, entre autres, que ce sont les premiers autochtones à avoir établi un contact avec les nouveaux arrivants européens au 16e siècle.

Ou encore que leur mode de vie était, et est toujours d’ailleurs, étroitement lié à la nature et aux saisons. À l’époque, ils passaient les beaux jours sur la côte, et les hivers, dans les terres intérieures.

Selon eux, le secret d’une vie équilibrée réside dans le respect et la protection de l’environnement. Ils ont un profond respect pour la Terre qui les nourrit.

Une rencontre enrichissante et inspirante.

7. L'île Bonaventure

Percé | Gaspésie

Je dois avouer que c’est l’une des journées marquantes de nos vacances en famille.

Premièrement, car la température était absolument parfaite et deuxièmement, car le spectacle a dépassé toutes mes attentes.

Je rêvais depuis longtemps de faire cette excursion au parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé pour voir de mes propres yeux cette colonie de fous de Bassan. Y en a-t-il vraiment autant que ce que l’on voit sur les photos? La réponse est oui! Et c’est magnifique.

Je conseille aux familles qui souhaitent vivre cette expérience de prendre le premier bateau le matin, car en haute saison, l’île est très achalandée. Nous avons opté pour le sentier « Les Colonies » qui est le plus court pour se rendre jusqu’au fameux point de rassemblement où l’on peut voir les fous de Bassan. Accessible aux poussettes à grosses roues, il est très apprécié des familles.

Après environ 35 minutes de marche, nous y étions. Voir tous ces magnifiques oiseaux est un privilège. Il existe peu d’endroits sur terre où l’on peut observer une colonie de plus de 100 000 oiseaux d'aussi près et dans d'aussi bonnes conditions.

Au retour, nous avons emprunté le Chemin du Roy. Un peu plus long que celui des Colonies, mais ce sont quelques efforts qui en valent largement la peine (non accessible aux poussettes). La mer à perte de vue, un peu de forêt, et pour finir, les prairies avec les maisons ancestrales et la vue sur le rocher Percé.

Du bonbon pour les yeux et de magnifiques souvenirs en mémoire.

8. Le Bioparc de la Gaspésie

Bonaventure | Gaspésie

Le Bioparc est un parc animalier qui abrite une quarantaine d’espèces animales indigènes provenant de 5 écosystèmes différents, typiques à la région de la Gaspésie : le milieu marin, le barachois, la rivière, la forêt et la toundra.

Ainsi, tout au long de la visite qui se fait en 3 h 30 environ, nous sommes amenés à voir une variété considérable d’animaux tels que des phoques, des orignaux, des caribous, des castors, des ours noirs, des coyotes et plus encore.

Nous avons apprécié le parcours à sens unique du sentier en plein air qui fait passer à travers tous les habitats. D’une longueur de 1,5 km, il est aménagé de manière optimale afin que nous puissions observer les animaux avec une bonne visibilité.

Nous avons terminé notre visite par un passage à la petite ferme et à l’aire de jeux pour les enfants.

Une visite très agréable qui fera plaisir aux petits comme aux grands.

9. La descente de la rivière Bonaventure en canot

Bonaventure | Gaspésie

Si vous voulez vivre une petite aventure en famille, alors la descente de la rivière Bonaventure en canot doit figurer sur votre liste des incontournables en Gaspésie.

Pour une première expérience de canot, que vous soyez avec ou sans enfants d’ailleurs, c’est l’endroit tout désigné.

La rivière, réputée pour sa beauté avec son eau transparente, est très calme sur cette portion. Il y a deux ou trois sections d’eau vive, juste histoire d’avoir quelques petits frissons, mais rien de technique.

Le parcours de 9 km se complète en 2 h, incluant une pause pour profiter de la beauté du lieu.

Avant l’activité, Cime Aventures nous avait envoyé une vidéo expliquant toutes les consignes de sécurité ainsi que le déroulement du parcours. On y découvre également les types d’embarcations que l’on peut louer.

Conseil : si vous voulez quelque chose de très stable, prenez le raft. Sinon, vous avez le choix entre canot, planche à pagaie ou kayak.

Une première expérience de canotage qui nous a vraiment donné le goût d’en découvrir d’autres.

10. Les Jardins de Métis

Grand-Métis | Gaspésie

Voici un site extraordinaire, qui est bien plus qu’un simple jardin. C’est une véritable œuvre d’art, qui a été créée par Elsie Reford, une horticultrice pionnière des années 20.

Bien que les conditions atmosphériques soient difficiles de par la situation des jardins, qui figurent d’ailleurs parmi les plus nordiques en Amérique du Nord, on retrouve ici plus de 3 000 espèces et variétés de plantes.

Le site est divisé en deux sections : les jardins historiques et les jardins contemporains.

Dans le premier, un chemin nous mène à travers les plus beaux spécimens que j’ai eu l’occasion de voir. Le cadre est bucolique, on se croirait dans un tableau de Monet.

Dans les jardins contemporains, des designers du monde entier sont sélectionnés dans le but de créer une œuvre éclectique en nature.

Cela en fait un magnifique lieu de contemplation, où l'horticulture se mêle avec élégance au design.

11. Le musée Empress of Ireland

Rimouski | Bas-Saint-Laurent

Situé sur le Site historique maritime de la Pointe-au-Père, le musée relate l’histoire de la plus grande tragédie maritime canadienne.

Pour être honnête, je n’en avais jamais entendu parler et j’ai trouvé cette visite passionnante.

Le naufrage de l’Empress of Ireland a eu lieu au large de Sainte-Luce dans la nuit du 29 mai 1914, après une collision avec un charbonnier. 14 minutes seulement ont suffi pour faire sombrer le bateau, faisant 1 012 victimes parmi les 1 477 personnes embarquées.

Couchée dans les eaux profondes du Saint-Laurent, l’épave, qui a été découverte en 1964, est devenue un important site de plongée et un site archéologique réputé. Photos, objets, documents d’archives et témoignages écrits des survivants sont exposés au musée, faisant ainsi revivre toute l’histoire du transatlantique.

J’ai fait la visite seule, car l’aire de jeux juste à côté du musée a plus séduit ma fille, mais avec des enfants un peu plus âgés, c’est une très belle activité à faire en famille.

12. Le parc national du Bic

Rimouski | Bas-Saint-Laurent

Nous sommes arrivés en milieu d’après-midi dans le parc et, en attendant que notre chalet EXP soit prêt, nous avons opté pour une randonnée sur le Chemin-du-Nord qui longe le littoral.

Caps, baies, anses, îles et montagnes façonnent les paysages du parc national du Bic et il y a plusieurs façons d’en profiter. Kayak, vélo et randonnée vous permettront de découvrir des panoramas exceptionnels.

Après avoir pris place dans notre chalet, nous nous sommes rendus dans la baie du Ha! Ha! réputée pour la beauté de ses couchers de soleil. Une fois sur place, on comprend pourquoi. Le moment a été sublimé par la rencontre d’une biche et de ses deux petits sur le chemin du retour.

Le lendemain, nous avons opté pour la randonnée du Pic Champlain. Situé à 346 m d’altitude, c’est le sommet le plus élevé du massif rocheux des Murailles.

Depuis le belvédère, le panorama sur l’estuaire est à couper le souffle. Un service de navette est disponible pour y accéder pour ceux qui ne souhaitent pas randonner, mais qui veulent quand même profiter de la vue.

 

C’est ainsi que se termine le top 12 de mes endroits favoris lors de mon road trip cet été. J’espère vous avoir donné le goût d’en visiter quelques-uns.

Sur la liste de nos envies pour une prochaine aventure dans l’est du Québec, les Îles de la Madeleine figurent à la première place. Vivement les prochaines vacances!

 Et vous, quels sont vos coup de cœur du Québec maritime?

Auteur Sarah Mazière

Responsable de contenu et médias sociaux pour Authentik Canada, Sarah est une nomade dans l’âme. Elle aime être en nature, randonner, camper, mais ce qui l’anime le plus, ce sont les road trips. Traverser le Canada d’est en ouest figure parmi ses plus beaux souvenirs. Maintenant maman, elle transmet avec passion à sa petite fille, ses valeurs et son goût de l’aventure.

Site Web : www.authentikcanada.com
Facebook : www.facebook.com/AuthentikCanada
Instagram : www.instagram.com/authentikcanada

Laisser un commentaire
*

(0) commentaire