Le blogue du Québec maritime

Sur les traces des Premières Nations dans les régions maritimes du Québec
  • Vieux Poste de Sept-Îles
    Mathieu Dupuis

Sur les traces des Premières Nations dans les régions maritimes du Québec

Les Amérindiens sont les premiers habitants connus des régions du Québec maritime. En visitant ces dernières, vous constaterez que leur héritage est riche et bien présent partout sur le territoire. D’ailleurs, plusieurs activités d’interprétation vous sont offertes pour vous permettre d’en apprendre davantage sur leur histoire, leurs traditions et leur mode de vie. Nous vous en présentons quelques-unes ici.

Bas-Saint-Laurent

On trouve dans la région de nombreuses traces de la présence des Malécites. Pour une immersion totale dans cette culture, rendez-vous au parc national du Lac-Témiscouata. À bord d’un rabaska, vous pourrez vous mettre dans la peau d’une famille malécite et apprendre l’utilisation des plantes ainsi que le maniement de la lance! En compagnie d’un archéologue, participez à de véritables fouilles ou initiez-vous à la fabrication d’outils en pierre. En soirée, installez-vous confortablement autour du feu pour écouter des légendes mystérieuses.

Du côté du parc national du Bic, de nombreux vestiges confirment la présence autochtone sur le territoire. Suivez le sentier archéologique et, grâce aux panneaux d’interprétation et au site de recherche, apprenez-en davantage à ce sujet. Le soir venu, laissez-vous emporter par les histoires et les légendes racontées par des personnages colorés!

C’est à Cacouna que vous trouverez la seule communauté malécite au Québec. Faites un arrêt au centre d’interprétation et procurez-vous une pièce d’art unique à l’atelier-boutique Matuweskewin, tous deux situés dans la maison Denis-Launière.

Gaspésie

Du côté de la péninsule gaspésienne, c’est l’influence des Micmacs qui se fera sentir. Imprégnez-vous de leur culture à Gaspé, en visitant le Site d’interprétation Micmac de Gespeg. En parcourant le village et le campement traditionnel reconstitués tel que retrouvés au 17e siècle, vous saurez tout de ce peuple de la mer. En compagnie d’un guide, découvrez les wigwams, les ronds de feu et les pièges de chasse. Apprenez-en plus sur l’influence qu’ont eue les Micmacs lors des premiers échanges avec les Européens. Puis, terminez votre visite par quelques démonstrations et dégustations!

Dans le cadre de l’Année internationale des langues autochtones célébrée par l’UNESCO (2019), le Géoparc mondial UNESCO de Percé vous propose une randonnée pédestre bien particulière, alors que tous les noms des sentiers et des géosites seront traduits en langue micmaque. Arpenterez-vous le gmtn sè-dan awti (Chemin du Mont Sainte-Anne) ou le sewis gatoq awti’j (Sentier de la crevasse)? Irez-vous admirer le gundew belchè g (rocher Percé) ou la gesg ma pigigwa‘tege nibukt (Forêt magique)?

Côte-Nord

Ce vaste territoire recèle une foule de lieux où découvrir la culture des Innus. À Tadoussac, visitez la reconstitution du premier établissement de la Nouvelle-France, le Poste de traite Chauvin. L’exposition vous permettra de tout savoir sur les premiers contacts entre les Européens et les Premières Nations en 1600. À quelques kilomètres de là, aux Bergeronnes, le centre Archéo-Topo vous présente 9000 ans d’histoire à travers l’archéologie. Au programme : archéo rando, ateliers de confection d’objets autochtones, causeries, etc.

Du côté du Parc Nature de Pointe-aux-Outardes, Wabush vous attend dans son tipi pour une rencontre qui restera gravée dans votre mémoire. En compagnie de cet aîné de la nation innue, vous découvrirez le mode de vie de sa communauté d’hier à aujourd’hui : activités traditionnelles, spiritualité, chasse, pêche, trappage, cuisine et légendes!

Remontez le temps jusqu’au 19e siècle en visitant le Vieux-Poste de Sept-Îles. Ce site d’interprétation vous présente le quotidien d’un poste de traite des fourrures, basé sur la rencontre entre les cultures innue et eurocanadienne. À voir notamment : le comptoir de traite, le campement innu, ainsi que des expositions thématiques et interactives. Laissez-vous captiver par les histoires racontées par les animateurs en costume d’époque!

Sur l’île Quarry, dans la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan, l’activité « L’archipel de Mingan : Témoins d’un grand peuple » met en lumière l’histoire et les mœurs des Innus de la région. Accompagnés d’un membre de la communauté d’Ekuanitshit et d’un guide de Parcs Canada, vous vivrez une expérience unique et aurez entre autres la chance de goûter à la bannique, un pain traditionnel autochtone.

Toujours dans le secteur de Havre-Saint-Pierre, la Maison de la culture innue vous met en contact avec cette culture riche grâce à une exposition qui dévoile le mode de vie de la communauté d’Ekuanitshit. À la boutique Nukum (qui veut dire « grand-maman »), procurez-vous un souvenir confectionné par les gens de la place : mocassins, bijoux, vêtements, savons artisanaux et plus!

Alors? Êtes-vous prêts à plonger dans l’univers fascinant que vous réservent les Premières Nations de nos régions?

Auteur Anne-Josée Pineau

Native du Bas-Saint-Laurent, Anne-Josée Pineau est une amoureuse de son coin de pays et elle ne se fait pas prier pour le faire découvrir aux autres. Jamais bien loin du bord de mer, elle est fascinée par les phares et pourrait bien se nourrir uniquement de fruits de mer! Sur le blogue du Québec maritime, elle aime vous présenter les attraits les plus originaux de nos régions, vous faire saliver en parlant des saveurs locales et vous intriguer en vous révélant quelques beautés cachées de notre territoire. Bref, elle souhaite vous donner une foule d’idées pour que vos vacances soient inoubliables!

Laisser un commentaire
*

(1) commentaire

LAGARRIGUE

Génial ! Belle présentation Nouvelles idées pour mon voyage en septembre Félicitations !

Le Québec maritimeLe Québec maritime

Nous sommes heureux de savoir que notre billet blogue vous a inspiré! | Marie-Eve - Équipe Québec maritime